Valenciennes s’impose à Troyes

Pour son retour en L1, Troyes n’a pu empêcher Valenciennes de prendre les trois points

Valenciennes s’impose à Troyes
Troyes
0
1
Valenciennes
Troyes: Thuram – Faussurier, Saunier, Rincon, N’Sakala – Thiago, Ngoyi (Bettiol 65ème), Obbadi, Nivet, Othon (Bahebeck (71ème) – Yattara (Dos Santos 55ème)
Valenciennes: Penneteau – Mater, Isimat-Mirin, Gil, Néry – Ducourtioux, Gomis (Saez 85ème), Camara, Danic, Dossevi (Kadir 73ème) – Samassa (Nguette 90ème)
MARCADOR: Rincon (0-1, 33ème csc)
ÁRBITRO: Arbitrage de Monsieur Lesage – Avertissements à Othon et N’Sakala
INCIDENCIAS: Ligue 1 - Première journée - Stade de l'Aube à Troyes

Troyes revient en Ligue 1 avec des ambitions mesurées. L’objectif est d’échapper à la relégation. De son côté, Valenciennes a vécu une saison difficile l’an dernier, échappant de peu à la descente. La faute à un parcours à l’extérieur lamentable avec une seule victoire.

Troyes développe un jeu intéressant et se montre à la hauteur de son adversaire, qui, échaudé par une préparation difficile et sa saison précédente, est plus que prudent, visant plus le nul qu’autre chose.

Les deux équipes ont du mal à se montrer réellement dangereuses. Comme souvent avec ces équipes limitées techniquement, si le ballon parvient régulièrement dans les trente mètres adverses, il n’est que rarement exploité correctement dans la surface.

Obbadi allume la première mèche. Sa frappe sèche à ras de terre oblige Penneteau à s’employer pour détourner le ballon (8ème). Valenciennes réagit aussitôt. Dossevi frappe un coup-franc excentré. Son ballon à la trajectoire flottante trouve la transversale de Thuram (11ème).

C’est finalement sur une grossière erreur défensive que le match va se débloquer. Dosservi dépose (trop) facilement N’Sakala sur la droite de la surface. Il centre fort pour essayer de trouver Samassa. Rincon panique quelque peu et tacle le ballon alors qu’il avait largement le temps de procéder autrement. Il détourne ainsi le ballon dans son propre but (0-1, 33ème).

Ce but sera le seul, tant Troyes sera ensuite incapable d’être véritablement dangereux et de prendre en défaut des valenciennois trop heureux de mener au score et plus attachés à défendre cette avance qu’à l’augmenter.

Valenciennes réussit donc une bonne opération et se donne à bon compte de la confiance. Troyes débute dans la douleur. Ce n’est pas forcément une surprise mais les matchs contre d’autres candidats au maintien valent double.