Mormeck n'a rien pu faire

Incapable de mettre en danger le géant ukrainien, Jean-Marc Mormeck a été logiquement battu en quatre rounds.

Mormeck n'a rien pu faire
Mormeck n'a rien pu faire

La clé du combat est connue. Mormeck doit passer la garde de Klitschko pour le mettre en difficulté tout en évitant les coups puissants de son adversaire, dont l'allonge est supérieure. C'est ce que tente de faire le français dans le premier round mais sans y parvenir. C'est lui qui est touché le premier par un direct du gauche puis vient une première droite à la tempe. Une deuxième droite le place en position difficile mais il s'accroche jusqu'à la fin du round.

Le second round ne se déroule pas mieux. Mormeck souffre visiblement et Klitschko parvient à enchaîner les coups. Suite à une droite, Mormeck met un genou à terre et est compté. La fin du round est pénible à atteindre mais le français y arrive au courage. Il va falloir rapidement trouver une solution.

Le troisième round voit enfin Mormeck lâcher ses frappes. C'est mieux même si Klitschko continue à le faire souffrir. Sur un crochet du gauche de l'ukrainien, Mormeck est bien près de tomber mais le gong lui permet de souffler.

Au début du quatrième round, Mormeck bouge beaucoup plus et touche son adversaire, mais de trop loin pour être vraiment dangereux. Au contraire, un terrible direct du gauche de Klitschko envoie Mormeck au tapis. Mormeck veut continuer mais l'arbitre arrête le match. Klitschko conserve son titre et reste invaincu depuis 2004. Quant à Mormeck, s'il continue sa carrière, il devra sans doute enchaîner plus de combats dans cette catégorie pour réellement s'y adapter.