Les bleues à la relance

Il aura fallu une mi-temps pour que les françaises entrent dans leur match. Cela a suffit pour disposer des faibles nord-coréennes.

Les bleues à la relance
France
5
0
Corée du Nord
France: Bouhaddi – Franco, Georges, Renard, Bompastor – Soubeyrand (Abily 62ème), Bussaglia, Necib, Le Sommer (Thomis 62ème), Thiney – Delie (Catala 80ème)
Corée du Nord: Yun Mi Jo – Kim Nam Hui, Ri Ye Guong, Yun Song Mi, Kim Myong Gum, Choe Un Ju (Kim Song Hui 51ème) – Jon Myong Hwa, Ri Ye Gyong, Choe Mi Gyong, Yun Hyon Hui, Kim Un Hyang (Kim Chong Sim 59ème) – Choe Yong Sim
SCORE: Georges (45ème), Thomis (70ème), Delie (72ème), Renard (82ème) et Catala (87ème)
ARBITRE: Arbitrage de Mme Neguel
ÈVÉNEMENTS: JO - 2ème journée du Groupe G - Hampden Park à Glasgow

La défaite face aux États-Unis a rendu encore plus indispensable de battre la Corée du Nord. Si la mission est remplie largement, le contenu du match laisse nettement à désirer. Une bonne entame  de quelques minutes, une bonne dernière demi-heure et c’est tout.

L’opposition était pourtant bien plus organisée que douée mais il faudra attendre la fin de la première mi-temps pour voir les françaises prendre l’avantage. Laura Georges eut la bonne idée de placer sa tête sur un corner pour que l’Équipe de France puisse rentrer aux vestiaires en menant (1-0, 45ème).

Derrière, les repartirent pourtant dans leurs errements, multipliant les maladresses et les hésitations. Heureusement, les rentrées de Camille Abily et d’Elodie Thomis vont permettre de retrouver un sens à leur jeu et de creuser l’écart.

Lancée par Louisa Necib, Elodie Thomis prend son adversaire de vitesse pour venir tromper la gardienne nord-coréenne (2-0, 70ème) et du même coup relancer les Françaises qui, enfin, retrouvèrent jeu et décalages.

Leurs adversaires vont alors complètement lâcher la partie, laissant Elodie Thomas se régaler de tant d’espace. Une accélération lui permet de servir Marie-Laure Delie (3-0, 72ème). Une tête de Wendie Renard sur un corner fait aussi mouche (4-0, 82ème). Une dernière accélération d’Elodie Thomis lui permet de déposer le ballon sur la tête de Camille Catala (5-0, 87ème).

Sauf catastrophe contre la Colombie mardi, les françaises ont assuré leur qualification pour les quarts de finale. Mais il leur faudra présenter un autre niveau de jeu pour espérer aller beaucoup plus loin dans la compétition.