Star Wars

On attendait beaucoup de ce match des étoiles, concluant un All Star Week-end post-lockout plus que mitigé, et pour cause: un match des "Rising Stars" sans grand intérêt et un Slam Dunk Contest d'une rare nullité. Les fans de NBA attendaient donc un épilogue en apothéose dimanche soir à Orlando.

Star Wars
Star Wars

Dans l'une des plus belles salles de la ligue, on peut dire qu'à défaut d'avoir eu un match avec une réelle intensité défensive, les prodiges de la balle orange ont servit le spectacle, et ont même offert au public un money-time digne de ce nom. Retour sur une nuit de bataille 'intergalactique".

Les ostilités démarrent sur les chapeaux de roues, Kobe, pour sa quatorzième sélèction, met tout le monde d'accord: c'est toujours lui l'Empereur de la ligue, et le All Star Game est l'un de ses terrain de jeu préféré. 11 points à 5/6 au shoot en 6 minutes. Lob City s'éclate aussi, CP3 (12 passes en tout, dont 7 en première période) et Blake Griffin (22points) assure le show à l'Ouest, le premier passant la balle entre ses jambes pour permettre au deuxième de pulvériser le cercle avec un tomar monstrueux. Un autre tandem, celui d'OKC, profite de la passivité défensive de l'Est: Durant-Westbrook, 38 points à la pause. Chez les bleus, c'est D-wade qui assure, avec 14 points et des caviars aériens pour Lebron, ainsi que Deron Williams, à l'aise derrière l'arc ce soir (4/7 au tir primé). Toutefois, c'est bien l'Ouest qui domine, avec 88 points plantés au terme des deux premiers quarts! Avec un écart de 19 points à la sirène, on pense l'Est au fond du trou, mais le King en avait décidé autrement.

Kobe, je suis ton père

The Chosen One organise donc la rébellion, 28 points au terme du troisème quart, et 6/8 à 3 points, impréssionant. Son accolite de South Beach n'est pas en reste, avec un remarquable triple-double: 24 points, 10 rebonds et 10 passes pour D-Wade à 11/15 au shoot. Ne menant  plus que de 7 unités, c'est Durant qui prend les choses en main pour l'Ouest,  et permet aux siens de reprendre 12 points d'avances en fin de troisième quart. Entre temps, Dwayne Wade défend  sur Kobe, et fait une vilaine faute sur le Black Mamba, qui viens de l'enrhumer sur un move dont lui seul a le secret : verdict, un nez cassé pour le quadruple MVP de l'exercice. Qu'importe le sang et la douleur, Kobe, 27 points à 9/17 au shoot, écrit encore une ligne à sa légende, et devient le meilleur marqueur de l'histoire du All Star Game avec 271 unités, surpassant...Michael Jordan.

La Guerre des MVP

Enfin un peu d'intensité, de la défense, et une fin de match attrayante... Les dernières minutes voient les deux plus sérieux prétendants au titre de MVP de la saison régulière, se tirer la bourre pour le titre de MVP de la soirée, et par là même, pour la victoire. Lebron score un 3 points "from down town",et ramène l'Est à -3. Durant riposte de suite. le décors est planté, le public vibre enfin... Deron Williams, intercepte une mauvaise passe de Durant et pars au lay-up, 147-148. Kobe rentre un lancer sur deux, il reste 16 secondes, et l'Est à la balle de match...

Le Côté Obscure de la Force

C'est D-Will qui prend le shoot derrière l'arc, son airball est transformé en rebond offensif par Howard, le ballon est à nouveau dans les mains de Lebron James. à 36 points, 6 rebonds et 7 passes, le King peut gagner le titre de MVP, le match, et faire taire les critiques disant qu'il s'effondre dans le money-time, si il rentre l'ultime shoot. Malheureusement, il retombe dans ses travers et balance une passe horrible, interceptée par Blake Griffin. un lancer plus tard et une dernière tentative déséspérée de Wade, ne changerons rien au verdict final. L'Ouest s'impose 152-149, deuxième score le plus élevé dans l'histoire d'un all star game.

Les étoiles filantes

Parker, vainqueur du concours des meneurs, profitera d'un passage éclair sur le parquet pour compiler 6 points et 4 passes. A noter les bonnes performances de Love (17 points), Westbrook (21 points) à l'Ouest, et Iguodala (12 points), Rose (14 points) et Anthony (19 points) à l'Est. Soirée compliquée en revanche pour Nash et Deng (4 et 1 passes!), victimes d'un temps de jeu ridicule (moins de 5 minutes sur le parquet). Les deux C's Rondo et Pierce se trouent au shoot (2/11 et 5 points à deux), mais le meneur réussit malgré tout 8 passes. Quant à Howard, le régional de l'étape, il assure le minimum syndicale avec 9 points et 10 rebonds devant son public (déjà la tête ailleurs?...)

What about now?

Stern a annoncé qu'il quitterai la ligue dans les 5 ans à venir, et il serait de bon ton de remettre en question l'intérêt réel du All Star Game dans son ensemble d'ici là... Revenir aux bases pour le Slam Dunk Contest, et introduire un enjeu sportif réel pour le grand match semble être les revendications majeurs des fans et des joueurs, à bon entendeur...