En rang, les uns derrière les autres

Cette semaine, Chicago assoit sa domination sur la ligue tandis que les Lakers se lancent à la conquête de l'Ouest. Tout un programme !

En rang, les uns derrière les autres
En rang, les uns derrière les autres

Conférence Est

 
1. Chicago (34 V - 9 D)
 
Les Bulls imposent toujours un rythme d'enfer avec 9 victoires sur les 10 derniers matchs. Dans le sillage d'un grand Rose contre Milwaukee (30 points, 11 passes lors de la victoire 106 à 104), Chicago est venu à bout d'Indiana (92 à 72) et des Jazzs (111 à 97). Le faux pas de la semaine est intervenu à domicile face au monstre Howard (29 points, 18 rebonds) du Magic (94 à 99).
 
2. Miami (31 V - 9 D)
 
Au contact de Chigaco, Miami luttera jusqu'au bout pour finir premier. Toujours est-il que la seconde place semble verrouillée avec l'avance confortable sur les concurrents... Ainsi, le Heat a bouclé sa semaine avec 3 victoires en autant de matchs : New Jersey (108 à 78), Atlanta (89 à 86) et Indiana (93 à 91).
 
3. Orlando (27 V - 15 D)
 
Le soleil brille de nouveau en Floride. Il faut dire qu'à chaque nouvelle rumeur de transfert d'Howard, l'équipe se surpasse. Comme si elle voulait faire hésiter sa superstar de quitter une franchise qui tourne bien... Avec 3 victoires en 4 matchs, Orlando a proposé du beau basket. Surtout face aux Bulls (99 à 94) et aux Pacers (107 à 94). Le big men du Magic a tourné à 27.5 points et près de 13 rebonds par match !
 
4. Philadelphie (25 V - 17 D)
 
Impressionnant collectivement, les Sixers ont enchaîné de belles performances cette semaine. Ils ont disposé de Boston (103 à 71 !) et New York (106 à 94) notamment. De plus, Turner (26 points contre les Celtics) et Williams (meilleur scoreur 3 fois sur 4 !) se sont offerts de belles performances. Et pourtant la semaine avait mal démarré face à Milwaukee (la bonne nouvelle de la semaine) avec une défaite 93 à 97. L'autre victime de la semaine se nomme Utah (104 à 91).
 
5. Indiana (23 V - 16 D)
 
La gérance de Bird semble porter ses fruits cette saison. Dans l'ombre des médias, Indiana avance sereinement vers une qualification en playoffs et peut être un exploit au bout (demie finale de conférence ?). La piqûre de rappel subie cette semaine fera énormément de bien. Puisque les Pacers ont perdu tous leurs matchs contre des concurrents directs : Chicago (72 à 92), Atlanta (96 à 101), Miami (91 à 93) et Orlando (94 à 107).
 
 
Bonne semaine : Milwaukee. Avec 3 victoires en 4 matchs, les Bucks viennent titiller des Knicks au plus mal dans la course aux playoffs. Il faudra remercier cette semaine, l'éclosion fulgurante d'Ilyasova qui finit meilleur rebondeur 2 fois (18 contre Philadelphie et 12 contre Toronto) et meilleur scoreur 3 fois (32 contre Chicago, 26 contre New York et 31 contre Toronto). Amazing !
 
Mauvaise semaine : New York. La Linsanity passée, la ville à la pomme est redevenue l'équipe capable du bon comme du mauvais. Du coup, les résultats en dent de scie continuent. New York est sur une base de 7 défaites en 10 matchs (5 consécutives dont 4 cette semaine) et voit les concurrents frapper à la porte pour arracher le dernier ticket qualificatif pour les playoffs !
 
 
 

Conférence Ouest

 
1. Oklahoma City (32 V - 9 D)
 
Deux semaines déjà que le Thunder n'est plus LA team de la ligue. La faute aux Bulls. Et ce malgré les performances exceptionnelles, et répétées, de Westbrook (31 points et 10 passes décisives contre Phoenix) et Durant (meilleur scoreur, rebondeur et passeur contre Cleveland). En plus du titre de meilleur sixième homme qui tend les bras à Harden (33 points contre Charlotte), le Thunder est parti pour un titre de champion de saison régulière... Cette semaine, c'est 3 victoires (Dallas : 95 à 91, Phoenix : 115 à 104 et Charlotte : 122 à 95) pour 1 défaite (Cleveland : 90 à 96).
 
2. San Antonio (26 V - 13 D)
 
Les vieux briscards tiennent solidement la seconde place de la conférence derrière les intouchables d'Oklahoma. Peu importe, puisque l'objectif des Spurs est la qualification aux playoffs et si possible dans le top 3. Deux matchs seulement cette semaine et un bilan nul : 1 victoire contre New York (118 à 105 avec 32 points pour Parker), 1 défaite contre Los Angeles Clippers (108 à 120).
 
3. L.A. Lakers (25 V - 16 D)
 
La belle semaine des Lakers a commencé par la résurrection de la "paix dans le monde" ou plutôt de Ron Artest (9 et 14 points lors des deux dernières sorties). Dans cette atmosphère, les Lakers ont réalisé de gros coups face aux Wolves (105 à 102) et aux Celtics (97 à 94). Ce qui a rattrapé les couacs face à Détroit (85 à 88) et Washington (101 à 106) du début de semaine !
 
4. Memphis (24 V - 16 D)
 
Encore une semaine sereine des Grizzlies. Après une victoire convaincante face aux Warriors (110 à 92) et le faux pas à Phoenix (91 à 98), c'est Mayo qui a expédié les Nuggets (94 à 91). L'alternance a eu du bon puisque Gay, Gasol et Mayo se sont partagés les rôles en finissant meilleur scoreur tour à tour.
 
5. L.A. Clippers (23 V - 16 D)
 
En plus d'avoir laissé leur voisin prendre les devants, les Clippers ont laissé leur basket au vestiaire surtout lors des défaites face aux Wolves (94 à 95), aux Nets (100 à 101) et aux Warriors (93 à 97) . Tous perdus dans les instants clefs du match ! Résultat : une dégringolade à la cinquième place de la conférence qui inquiète les deux superstars de l'équipe : Griffin et Paul alors que ce dernier avait éclaboussé la rencontre face aux Spurs (36 points, 11 passes décisives et 4 interceptions) pour un score sans appel (120 à 108 pour les Clippers).
 
 
Bonne semaine : Lakers. Le "Mask Mamba" continue son show et ses compères lui emboitent le pas. Ainsi, cette semaine, World Peace, Gasol et Bynum ont tourné à respectivement à 7.5 points, 16 points et 23.75 points de moyenne quand Bryant tourne à près de 30 points par match (meilleur scoreur de la ligue depuis le début de saison).
 
Mauvaise semaine : Dallas. Le champion NBA en titre souffre depuis l'affaire Odom et le contre coup du All Star Game vient sanctionner la franchise du Texas qui reste sur 3 défaites consécutives face à Phoenix (94 à 96), Sacramento (97 à 110) et Golden State (87 à 111).
 
 
 
L'action de la semaine : Gerald Green (Houston - New Jersey)
Connaissez-vous le MVP de la D-League (l'antichambre de la NBA) ? Non. Nous si. Il s'appelle Gerald Green et nous a offert en plus d'un alley-oop, un windmill et une extension de fou ! Vite, les images.
 
 
 
 
 
L'homme de la semaine : Kevin Love (Minnesota Timberwolves).
Auteur de 39 points lors de la victoire face aux Clippers, l'intérieur des Wolves a brillé dans la ligne de statistiques de cette semaine. Jugez plutôt : 33 points de moyenne, 16.3 rebonds de moyenne et 10 tirs à 3 points sur 23 tentés ! Qu'on se le dise, Love a les épaules pour sauver la saison des Wolves depuis la blessure de Rubio.
 
 
 
 
Le rookie de la semaine : Kyrie Irving (Cleveland).
On aurait voulu rendre un hommage à Rubio (out jusqu'à la fin de la saison suite à une rupture des ligaments du genou), mais Irving a encore éclaboussé de son talent l'ex franchise du King (James). Décisif dans les instants chauds du match, Irving part en roue libre vers le titre de rookie de l'année maintenant que Rubio n'est plus...