Chicago en patron, le Thunder en champion.

Chicago en patron, le Thunder en champion.

La période des transferts terminée, cette semaine nous a offert un avant-gout de Finale NBA avec le match des favoris entre la foudre d’Oklahoma et le feu de Miami.

Avec une hiérarchie presque inchangée, la NBA s'est tue quelques instants lorsque Piétrus s'est écrasé au sol vendredi. Souffrant, le français devrait toutefois refouler les parquets... À l'Ouest, le choc des titans s'est lui soldé par une victoire de Durant & co. Récit.

 

 Conférence Est

 
1. Chicago (40 V – 10 D)
 
Cette saison, le collectif des Bulls fait mouche. Que ce soit sans Rose, sans Deng ou sans Hamilton, Chicago s’en sort bien à chaque sortie grâce à sa paire d’intérieurs Noah – Boozer qui fait des merveilles. Les Bulls ont assommé les Magics (85 à 59 !) avec Boozer (meilleur scoreur et rebondeur) et Noah (meilleur passeur !). Ils ont également profité de la double confrontation face au Raptors pour rajouter 2 victoires au compteur : 94 à 82 et 102 à 101 (après prolongation).
 
2. Miami (35 V – 12 D)
 
Fouetté par le Thunder cette nuit, le Heat termine sa semaine sur une mauvaise note. Pourtant les hommes de Spoeltra avaient enchainé deux victoires face aux Suns (99 à 95) et aux Pistons (88 à 73). La saison régulière du Heat devrait se solder par une troisième place au classement des valeurs…
 
3. Orlando (31 V – 18 D)
 
Depuis qu’Orlando est revenu dans la course, la Floride ne lâche plus le top 3. Dans le sillage d’Howard, le Magic s’accroche solidement à la troisième place de la conférence. Malgré le revers pathétique face aux Bulls (59 à 85) puisque c’était le plus faible score de la franchise, Orlando a profité des réceptions des Suns et des Cavaliers pour se rassurer : 103 à 93 et 93 à 80.
 
4. Philadelphie (27 V – 22 D)
 
Semaine mitigée pour les Sixers : 2 victoires, 2 défaites. On a démarré par la belle victoire collective face aux Bobcats (105 à 80) pour enchainer face aux Knicks, plus percutants (79 à 82). Ensuite, Philadelphie a encore gagné face aux Celtics (99 à 86) et perdu face aux Spurs plus complets individuellement et collectivement (76 à 93).
 
5. Atlanta (30 V – 10 D)
 
Le chassé-croisé pour la cinquième place fait rage et les Hawks sont les vainqueurs aux dépens des Pacers. Avec 5 matchs cette semaine, il fallait être solide. Smith et consorts ont donc prouvé leur forme physique pour récolter 4 victoires face aux Cavaliers (103 à 102), Nets (93 à 84), Wizards (95 à 92) et aux Jazzs (139 à 133) après 4 prolongations ! En début de semaine, Atlanta était tombé face à Allen en forme pour une défaite 76 à 79 contre Boston.
 
 
Et les gros ? À Boston, l’heure n’est pas à la réjouissance. Privés de Green et Wilcox, pour l’ensemble de la saison, les Celtics ont du affronter le pire vendredi avec la blessure de Pietrus. Finalement, la saison des verts sera synonyme de malchance en terme de santé pour l’effectif. La seule gloire de l’année serait de conserver Allen et/ou Garnett et bénéficier de bons tours de draft.
 
La bonne semaine pour : Chicago. Avec 3.5 matchs d’avance sur le second, les Bulls sont quasi assurés de finir premiers de conférence. Une performance qui n’était pas acquise avant le début de la saison tant les observateurs pensaient que le Heat serait au-dessus. Chicago aura peut-être plus de poids que l’année dernière en Finale de conférence…
 
La mauvaise semaine pour : Détroit. En forme il y a 15 jours, les Pistons ont replongé dans leurs travers. Les 3 défaites consécutives de cette semaine (Denver, Miami, New York) s’ajoutent aux 2 précédentes. Ainsi, la mauvaise dynamique de défaite devrait vite se terminer avant d’affronter les Wizards et les Cavaliers…
 
 

Conférence Ouest

 
1. Oklahoma City (37 V – 12 D)
 
Le Thunder a frappé fort cette nuit en battant le Heat 103 à 87. Les six hommes forts d’Oklahoma ont été irréprochables face à l’inconstance des adversaires. Durant, de son côté, a éclipsé James dans la course au MVP. Sans la déconvenue sur le parquet du Jazz (90 à 97), Oklahoma aurait d’ailleurs pu finir la semaine à 100% de victoires : Clippers (114 à 91) et Timberwolves (149 à 140) dans un match épique qu’on vous recommande.
 
2. San Antonio (33 V – 14 D)
 
La joie de Parker à propos de l'arrivée de Diaw s'est inscrite dans la lignée d'une semaine parfaite pour les Spurs. Avec 4 victoires en autant de matchs, Duncan, Green, Blair et Parker ont trusté les places de meilleur scoreur lors des victoires face à Minnesota (116 à 100), Dallas (104 à 87), New Orleans (89 à 86) et Philadelphie (93 à 76).
 
3. LA Lakers (30 V – 19 D)
 
Alors que la semaine des Lakers était somme toute tranquille, Mike Brown a allumé les mèches d'un départ d'incendie suite à la mauvaise gestion du money time avec Kobe Bryant lors de la défaite face aux Grizzlies (96 à 102). Le bilan s’est donc équilibré après les victoires face aux Mavericks (109 à 93) et aux Blazers (103 à 96) suite à la défaite en début de semaine face aux Rockets (104 à 107). À noter que Bynum continue sur sa lancée All Star avec 28 points contre Portland et 30 contre Memphis.
 
4. LA Clippers (27 V – 21 D)
 
À force de faire du yo-yo, les Clippers voient Dallas revenir tout près. Sans la victoire face à Memphis (85 à 101), les voisins des Lakers auraient pu finir la semaine en looser. Puisqu’ils ont tour à tour sombré face à Indiana (89 à 102), Oklahoma City (91 à 114) et face aux Hornets (90 à 97) à la surprise générale. Une semaine à oublier, et vite !
 
5. Dallas (28 V – 22 D)
 
Maintenant que les Texans se sont accrochés au wagon des cinq, il reste à confirmer et à venir chercher la troisième ou la quatrième place de conférence. Cette semaine, les Mavs ne sont pas venus à bout de leurs concurrents directs : Lakers (93 à 109) et Spurs (87 à 104) tandis qu’ils se sont rassurés face aux Nuggets (112 à 95) avec 33 points de Nowitzki et aux Rockets (101 à 99) après prolongations.
 
 
La bonne semaine pour : Phoenix. Grosse performance des Suns cette semaine. Sur une série de 7 victoires en 10 matchs, Nash et consorts ont disposé des Pacers et des Cavaliers après avoir chuté sur les parquets de Miami et Orlando… Une belle lancée pour une équipe qui était vouée à ne pas entrevoir une qualification aux Playoffs.
 
 
La mauvaise semaine pour : Denver. Les Nuggets sortent de la zone des Playoffs après une semaine ratée. En effet, sans la victoire face à Détroit, Denver aurait vécu une semaine noire après être tombé sur Nowitzki (et Dallas), Jefferson (et le Jazz), et l’extraordinaire Love (avec Minnesota).
 
 
 
L’action de la semaine : Mickaël Pietrus (Boston - Philadelphie) 
Hommage à Piétrus cette semaine avec ce dunk réalisé lors du match qui l'a vu s'effondrer au sol contre les Sixers. Un cadeau que l'on fait au français qui devrait retrouver les parquets d'ici peu.
 

 
 
Le joueur de la semaine : Kevin Durant (Oklahoma City).
Cela faisait longtemps que Durant finissait sur le podium du joueur de la semaine sans être sacré. Cette semaine, il est récompensé pour ses 32, 40 et 28 points lors des 3 victoires de son équipe. Avec un 4 sur 5 à trois points, 9 rebonds, 8 passes décisives, 2 interceptions, 1 contre et 28 points, Durant a éclipsé Wade et James lors de la rencontre de cette nuit. Dans la course à l’élite mondiale, il a savouré les “MVP, MVP” des fans en fusion en fin de quatrième quart-temps. Mérité.
 

 
 
 
Le rookie de la semaine : Klay Thompson (Golden State).
Dans l’ombre d’Ellis avant son départ, le rookie des Warriors (choisi en 11ème position) a prouvé qu’il avait les épaules pour porter son équipe en terminant deuxième meilleur rookie de la semaine au scoring. La preuve avec ses 31 points inscrits face aux Kings.