Roanne et Nancy en veulent

Cholet ne lâche rien, Dijon et Nanterre s'arrachent et veulent la 8e place, tandis que le Havre s'enfonce.

Roanne et Nancy en veulent
Roanne et Nancy en veulent

À un mois du premier quart de finale aller des plays-offs, les 8 premières places du classement sont chères. Si les 6 premiers se détachent, les autres équipes doivent s'arracher pour espérer une place en plays-offs. Entre Roanne à 42 points, Cholet à 41, Nanterre et Dijon à 40 points, rien est encore joué. Retour sur la 27e journée.

-Roanne se maintient dans les 8  premiers en battant Nancy, qui reste tout de même cinquième (83-75).

Jamal Shuler entame fort le match par un 3 points, du côté du Sluc de Nancy. La défense n'est pas resserrée, le numéro 8 en profite. Mais hier soir, la Chorale de Roanne était là pour répondre présent. Sur une pénétration de John Holland, Uche claque un dunk. Le match s'annonce intense. Toujours côté roanniens Dylan Page se montre fantastique à 3 points, tout comme ses coéquipiers qui trouvent des positions de shoot à zéro degré dans le premier quart temps. Jamal Shuler, permet d'imposer du rythme à son équipe, et de coller au score. Il sera décisif dans le jeu nancéien et finira la rencontre avec 24 points. Le score est serré à la mi-temps, 32-26 en faveur de Roanne.

Aucune des deux équipes ne veut céder la victoire

Page persiste dans le troisième quart, mais cette fois ci en provoquant des «and one». Aidé par la vitesse et l'adresse de John Holland qui signe un très bon match plein d'intensité. En fin de troisième période, c'est Adrien Moerman, qui permet de relancer Nancy avec un tir à 3 points.  En effet le Sluc ne lache rien. À l'image du alley-oop que conclue Akin Akingbala après une passe décisive de Moerman en début de quatrième quart temps. Mais Dylan Page est inarrêtable et empêche les nancéiens de remonter. Il inflige deux paniers à 3 points d'affilés à la 8e minute. Le score est de 64-60 pour Roanne à une minute de la fin du match. Cependant, Nancy n'a pas dit son dernier mot... après un mauvais repli défensif, Shuler se positionne pour un shoot à 3 points. 64-63. La victoire va se jouer dans la toute dernière minute. Nancy revient à égalité. Le numéro 8 du Sluc a la balle pour passer devant. Mais il manque son tir. Il reste de 10 secondes, la Chorale a le ballon. Rien de concluant. Les arbitres envoient les deux équipes en prolongations. Nous sommes 66 partout.

Les équipes se renvoient mutuellement des shoots extérieurs pendant le temps additionnel. Mais la faute technique sifflée en faveur de Roanne, permet à John Holland d'enquiller des lancers-francs. La Chorale compte alors 8 points d'avance. La victoire semble avoir choisie son camp. Nancy ne reviendra pas. Holland enfonce le clou, alors qu'il était à 5 points à la mi-temps, le voilà qui termine la rencontre avec 21 points. Roanne conclue sa victoire par un «Uche alley-oop».

-Cholet domine sur le parquet de Paris-Levallois.

Fabien Causer, le meneur de Cholet conduit bien son équipe et sort un match propre. Il dessert des passes décisives pour un 3 points et un alley-oop. Le meneur se montre aussi scoreur. Patrick Christopher bouge lui aussi la défense du côté choletais. Il attaque le cercle sans retenue en partant de loin pour prendre son défenseur de vitesse. Pour Paris, Lamont Hamilton signe un gros match. Il a les meilleures statistiques sur tous les secteurs de jeu: 16 points, 6 rebonds et 6 passes. Trent Meacham se distingue par sa passe décisive pour un dunk de l'imposant Lamont Hamilton. Meacham est concluant aux shoots extérieurs. Il termine le match à 12 points. Un joueur en progression depuis le début de la saison. L'autre homme du match pour Paris, Michel Morandais! Il fait vibrer le filet, et inscrit un 3 points de chaque côté du terrain.

Cholet creuse l'écart dans le troisième quart-temps, sur un score de 47 à 59. Bien que les parisiens s'accrochent jusqu'au bout de la rencontre, Cholet reste devant au score. Leur puissance et leur collectif permettent à Fabien Causer et son équipe de s'imposer sur le parquet de Paris-Levallois 70-85.

Et les autres?

  • Chalon, 2eme du classement, s'impose logiquement à domicile, 89-78, face au Havre, 14eme.

 

  • 71-88. Sans surprise, Gravelines en tête du classement, écrase à l'extérieur, le club de Pau-Othez avant-dernier.

 

  • Au coude à coude dans le championnat, c'est Dijon qui a eu raison de Strasbourg, en allant s'imposer à l'extérieur. Les dijonnais devancent à présent les strasbourgeois d'un petit point et se rapprochent de la 8eme place. 79-83.

 

  • 73-62. Poitiers sort victorieux de Lyon à domicile, et réalise une performance importante. Les poitevins s'éloignent encore un peu plus de la zone de relégation.

 

  • Nanterre surprend. L'équipe s'impose sur le parquet d'Orléans et lui ôte la victoire de 3 points. Score final: 61-64.
  • Le Mans enfonce Hyères-Toulon, en marquant presque le double de points, 112-66.