Liège: Iglinskiy surprend les favoris

La Doyenne a rendu son verdict: Igliskiy remporte Liège-Bastogne-Liège après avoir repris Nibali sous la flamme rouge. Le coureur d'Astana a surpris tous les favoris pour remporter la plus belle victoire de sa carrière, et offrir une deuxième ardennaise cette année. Côté français, Voeckler a confirmé sa bonne forme en finissant 4ème de la dernière classique printanière.

Liège: Iglinskiy surprend les favoris
Liège: Iglinskiy surprend les favoris

Tout le monde attendait des équipes comme Léopard Trek (Schleck), BMC (Gilbert) ou encore Lotto (Vanendert). Après la surprise Gasparotto de l'Amstel et la victoire de Rodriguez, nombreux étaient les favoris a être fanny. Les Gilbert, Schleck, Valverde ont une dernière opportunité de remplir leur objectif. Mais ils se sont fait surprendre par un très bon Iglinskiy, qui a réalisé un joli numéro ce dimanche.

Et pourtant Nibali filait vers la victoire. C'est lui qui a dynamité la course à 30km de la fin, dans la côte de la Roche-aux-Faucons, cresant très rapidement un écart conséquent. A tel point que l'italien comptait 35 secondes d'avance sur son duo de poursuivants (Iglinskiy-Rodriguez) et 45 sur le groupe de favoris à l'heure d'aborder la côte de Saint Nicolas. Mais Iglinskiy a réalisé un gros numéro dans Saint Nicolas, décrochant d'abord l'espagnol, avant de passer au sommet avec 10 petites seconde de retard! Ces deux là vont se disputer la victoire, et l'avantage est clairement pour le Kazhak, qui a Nibali en point de mire et qui joue avec l'italien pour ne pas le reprendre trop tôt. C'est sous la flamme rouge que le coureur d'Astana décide de revenir et dépose un Nibali qui craque complètement ! Son impuissance contraste avec la force dont il a fait preuve seulement 20km plus tôt. La messe est dite, et Iglinskiy remporte ici le plus grand succès de sa carrière, devant un Nibali frustré et dépité.

Voeclker toujours plus près

Derrière, le groupe des "favoris" n'a pu que regarder à distance. Arrivé groupé, c'est finalement Gasparotto qui a réglé le petit peloton au sprint, et qui complète ainsi le podium et la superbe semaine d'Astana. Derrière, Voeckler échoue à seulement une demi-roue de l'italien, prenant ainsi la 4ème place. Voeckler conclu ainsi une semaine très satisfaisante pour lui et pour europcar. Même si rien ne remplace la victoire, ou au moins un podium, Voeckler peut être très satisfait de sa 5ème place sur l'Amstel et sa 4ème place à Liège, devant bon nombre de cadors comme Gilbert, les frères Schleck ou bien Valverde. Ce sera un printemps a oublier pour tous ces hommes qui vont maintenant se tourner vers le gros objectif de leur saison: le Tour de France.