Coupe d'Afrique 2012 : Ghana et Côte d'Ivoire OK, Maroc et Sénégal KO

Certains ont tenu leur rang, d'autres ont déçu, ce qui a amené de bonnes surprises dans cette première journée de la Coupe d'Afrique des Nations 2012.

Coupe d'Afrique 2012 : Ghana et Côte d'Ivoire OK, Maroc et Sénégal KO
Coupe d'Afrique 2012 : Ghana et Côte d'Ivoire OK, Maroc et Sénégal KO

 

Les organisateurs: 
 
Pour le premier match de cette compétition, la Guinée Equatoriale, sous l'impulsion de ses nombreux supporters a gagné sa première rencontre face à la Libye (1-0). Un combat éprouvant mais dominé de la tête et des épaules par le Nzalang Nacional qui passe de petit poucet de la compétition à grand outsider pour la qualification au prochain tour. Balboa a été l'unique buteur dans les derniers instants de ce match. Cette victoire a permis aux joueurs d'empocher un million de dollars de la part du président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, apparement très heureux de la victoire de son petit pays. Pour le Gabon, la tâche a été plus aisée. face au Niger de Rolland Courbis, les coéquipiers d'Aubameyang ont fait le travail et ont confirmé l'espoir placé en eux pour cette compétition. Un but de Aubameyang, de N'Guema, une domination totale, une danse d'Ali Bongo dans les vestiaires à la fin du match et le compte est bon. 
 
Les favoris : 
 
Les deux grands favoris de la compétition que sont le Ghana et la Côte d'Ivoire ont tous les deux remportés leur premier match, respectivement face au Botswana et au Soudan. Et il faut dire que ce n'était pas facole pour les deux équipes. Face au Botswana, Mensah a bien marqué l'unique but de la rencontre, mais il a été expulsé dès le début de la seconde période. Ce qui a totalement changé le cours du match. Pour la Côte d'Ivoire, idem. Sans un grand Boubacar Barry dans les cages, le scénario aurait pu être totalement différent. Mais Drogba en sauveur, est venu libéré tout un peuple. Statistique impressionante : Quand Drobga marque en Coupe d'Afrique, les Elephants de Côte d'Ivoire gagnent tout le temps.
 
Les outsiders: 
 
Le Sénégal a clairement deçu lors de son premier match face à la Zambie d'Hervé Renard. Très confiant avant le début de cette compétition, les Lions de la Téranga ont souffert, n'ont pas vraiment produit de jeu et ont vraiment été fébriles dans tous les compartiments de jeu. Cette souffrance s'est soldée par une défaite deux buts à un et une obligation de gagner au prochain match face à la Guinée Equatoriale sous peine de faire ses valises plus tôt que prévu. Pour le Maroc, la sanction a été la même mais la physionomie a été différente. Dominateurs durant une bonne partie du match, les Lions de l'Atlas sont tombés sur une solide équipe de Tunisie qui a remporté la bataille sur le score de deux buts. Mais rien n'est perdu dans un groupe qui semble à la portée des hommes d'Eric Gerets. Pour le Mali, le scénario a été beaucoup plus clément. Dominés outrageusement par la Guinée, les coéquipiers de Seydou Keita ont battu le Syli National sur la plus petite des marques. Le Burkina Faso de Jonathan Pitroipa n'a pas pesé bien lourd face à l'Angola de Manucho (1-2). Fort de son expérience en Coupe du Monde et lors de la dernière CAN qui était chez elle, l'Angola a envoyé un signe très fort à son groupe. Manucho et Mateus sont les buteurs des Palancas Negras contre un magnifique coup franc de la part de l'Auxerrois Alain Traoré.