Bordeaux - Rennes: Europe en vue

Les Girondins de Bordeaux, en enchaînant une troisième victoire consécutive face au Stade Rennais (2-0), ont prouvé qu'ils joueront le jeu jusqu'à la fin. Les Bretons rétrogradent au cinquième rang.

Bordeaux - Rennes: Europe en vue
Bordeaux
2
0
Rennes
Bordeaux - Rennes: Europe en vue

Avec la troisiéme tunique bordelaise sur les épaules, Maurice-Belay et Gouffran donnent le coup d’envoi. Les Bretons sont les premiers à se montrer dangereux en avec deuc corners en début de match (1ère, 4ème). Ces derniers ne donnent rien. Les Girondins tiennent le ballon et cette domination aurait pu être récompensée aprés une tête trop enlevée de Maurice-Bellay sur un centre de Gouffran (6 ème). Les nombreux espaces dans les deux camps laissent présager du spectacle en cette fin de soirée. Au quart d’heure de jeu, Michaël sort après avoir reçu un choc au visage quelques minutes plus tôt cédant sa place à Saivet ce qui améne Francis Gilot à passer d'une défense à cinq à une défense à quatre.

Les espaces se referment finalement très rapidement. Le rythme de la partie diminue. Offensivement, les
coups de pied de coins se multiplient de part et d’autre. Ne trouvant pas preneur, ils sont repoussés par les défenses adverses. Comme à leur habitude, les Bordelais monopolisent les ailes comme à leur habitude. Trémoulinas à gauche et Mariano à droite sont très sollicités. Côté rennais, les joueurs construisent dans l’axe. A la 39ème minute, les hommes de Frédéric Antonetti sont récompensés, Ils obtiennent un coup franc bien placé suite à une faute de Planus. Le gardien bordelais ne se laisse pas surprendre sur sa ligne. Deux minutes plus tard, Romain Danzé, le capitaine rennais, doit céder sa place à Mavinga sur blessure. Aucune des deux équipes ne parviendra à se créer d’occasion franche durant les 45 premières minutes. Les deux formations retournent aux vestiaires sur un score nul et vierge logique dans une première mi-temps fermée.

Au retour des vestiaires, les Girondins semblent revenir avec de toutes autres intentions. Très entreprenant, ils ne tardent pas à ouvrir le score. Au départ de l’action, Henrique lance Gouffran en profondeur. Ce dernier centre en retrait pour Saivet qui décale Obraniak. Le milieu de terrain bordelais ne se pose pas de question et  ajuste parfaitement Costil (1-0, 51ème). Les Rennais, pour qui chaque point compte dans la course à l’Europe, se doivent de réagir. Mais les Bretons vont subir un second coup de tonnerre quelques minutes plus tard. A 25 mètres de la cage de Costil, Landry Nguemo nous offre un bijou qui finit sa course dans la lucarne rennaise (2-0, 58ème). Il s’agit du 1er but du Camerounais sous le maillot bordelais, et quel but ! Bordeaux mène désormais 2-0 ! Poussés par les 19 531 spectateurs présents ce soir à Chaban-Delmas, les Marine et Blanc tentent de plier la rencontre. Ils sont tout proches d’y parvenir par l’intermédiaire de Plasil (65ème) puis Obraniak (68ème).

Piqués au vif, les Rennais mettent le pied sur le ballon. Ils butent néanmoins sur une défense bordelaise solide à l’image de Henrique, dans un grand soir. Offensivement, les hommes de Francis Gillot régalent leur public. Côté droit, les combinaisons techniques sont incessantes entre Mariano, Plasil, Saivet et Maurice-Belay. Ce dernier cède d’ailleurs sa place à Jussiê sous l’ovation de Chaban-Delmas (82ème). Dans les dernières minutes, les Marine et Blanc vont continuer de faire le jeu. Ils vont se créer de nombreuses occasions et multiplier les corners offensifs. A la dernière minute de jeu, Yoan Gouffran, qui a énormément apporté à son équipe ce soir cède sa place à Abdou Traoré.


L’arbitre de la rencontre siffle le coup de sifflet final. Solidaires et auteurs d’une superbe seconde période, les Girondins l’emportent 2 buts à 0 devant leur public, totalement conquit. Rennes après ses 4 victoires consécutives est freinée dans la course à l'Europe et voit les lyonnais leur prendre leur 4 ème place et se voient relégués au 5 ème rang de la ligue 1.