La mauvaise manie lilloise

Après avoir pourtant mené 2 à 0 sur ses terres, Lille s'est laissé rejoindre et perd une nouvelle fois 2 précieux points, qui manqueront cruellement à l'heure du décompte final.

La mauvaise manie lilloise
Hazard avait pourtant montré le voie...
Lille OSC
2
2
AJ Auxerre
Lille OSC: Landreau – Debuchy, Cetto, Chedjou, Digne – Balmont, Mavuba (Cap), Pedretti (De Melo, 85')– Cole (Rozhenal, 45'), Roux (Payet, 82'), Hazard
AJ Auxerre: Sorin – Hengbart, Boly, Grichting (Cap), Dudka(Le Tllec, 56') – N’Dinga, Mandjeck, Cissé – Segbefia(Contout, 82'), Oliech, Kapo (Sahar, 45').
SCORE: Hazard (34', 63'), Sahar (80'), Hengebart (84')
ARBITRE: Avertissements: Cetto pour Lille, Dudka, Mandjeck et Oliech pour Auxerre Expulsions: Cetto pour Lille, Le Tallec pour Auxerre.
ÈVÉNEMENTS: 26ème journée de Ligue 1 au Stadium Nord Lille Métropole

C'est un duel fort inégal que le Stadium Nord abrite ce samedi. Entre Lille, 3ème, et Auxerre, avant dernier, la situation est diamètralement opposée mais le besoin de point est le même. Les dogues sortent d'une série de 3 déplacements bien négociés, et retrouvent le Stadium Nord avec l'obligation de faire un carton plein à domicile pour encore rêver de titre. Pour Auxerre, la mission survie se complique de journée en journée, et chaque point grapillé sera le bienvenue.

Une maîtrise totale et un carton rouge

Le début de match est clairement lillois. Les bourgignons sont acculés sur leur but et ne sortent de leur moitier de terrain qu'à de très rares occasions. Et ils ne sont pas loin de se faire sanctionner par Lille à la sortie du premier quart d'heure. Sur une combinaison entre Hazard et Debuchy, l'international français déborde et centre pour Roux qui laisse intelligement passer le cuir. Cole peut alors frapper, mais Sorin capte bien la frappe (17'). Auxerre procède par contre et Cetto n'est pas loin de commettre l'irréparable en fauchant Oliech en position de dernier défenseur. Mais l'arbitre ne lui inflige qu'un carton jaune (27'). Et la solution va venir d'Hazard.

Omniprésent depuis le début du match, le meneur belge se charge de tirer un coup franc qu'il avait lui même provoqué. Il met le ballon dans le paquet, ballon qui n'est finallement touché par personne et qui finit sa course dans les filets auxerrois (1-0, 34'). Les dogues débloquent donc la situation assez chaceusement. Ils font tranquilement tourner la balle en attendant la mi temps mais, sur un nouveau contre auxerrois, Cetto va encore commettre une faute grossière. Il ne peut échapper au rouge cette fois-ci et laisse ses partenaires à 10 pour les 50 minutes restantes (41'). Le LOSC rejoint les vestiaires avec ce score de 1 à 0, mais le plus dur reste à faire.

L'indispensable Hazard

Lille va devoir s'adapter et faire le dos rond toute la seconde mi temps. Au contraire, Auxerre reprend espoir et se voit offrir l'opportunité de prendre des points à l'extérieur. Et pourtant la physionomie du match ne change pas: les dogues conservent la maître du ballon, même s'ils se montrent beaucoup plus prudent et prennent beaucoup moins de risques dans la transmission, et Auxerre procède en contre. Les nordistes se montrent dangereux et les bourgignons multiplent les fautes limites. Et quand on est en retard sur un joueur tel que Hazard, cela ne pardonne pas. Après un bon débordement côté droit, Hazard combine avec Roux. Boly se jette et tacle la pépite lilloise par derrière: penalty indiscutable. Hazard se fait vengeance lui même et s'offre le doublé (2-0, 63'). Et comme les mauvaise nouvelle n'arrivent jamais seule, les auxerrois se retrouvent à 10 après l'expulsion de Le Tallec, pourtant fraichement entré (68').  Mais à un moment donnée, la chance finit bien par tourner.

L'incroyable come-back

Il n'y a rien de plus compliquer à manier qu'une équipe qui joue sa peau en ligue 1. Auxerre n'abdique pas et va être récompensé. Oliech, pourtant hors-jeu, prend la profondeur. Une partie de la défense lilloise s'est arrêtée, et il a donc tout le temps de mettre en retrait pour Ben Sahar qui marque dans le but vide (2-1,80'). Le match est relancé. Ce n'est pas la première fois que Lille n'arrive pas à fermer boutique alors qu'il domine très largement la partie, et cela va se confirmer quelques minutes plus tard. Sur un corner auxerrois, Hengebart reprend victorieusement de la tête! (2-2, 84'). Lille se fait encore une fois rejoindre au score, cette fois ci à domicile, après avoir pourtant mené de deux buts. Le LOSC accumule les occasion gachées, et ces nombreux points perdus bêtement couteront surement très cher à la fin de la saison.