Lorient n'y arrive plus

Après sa défaite mercredi dernier contre l'ASSE, les Merlus se sont de nouveau inclinés sur le terrain de Valenciennes par 2 buts à 0. Les hommes de Christian Gourcuff en sont à leur dixième match consécutif sans victoire et ne sont plus qu'à quatre points de la zone rouge.

Lorient n'y arrive plus
Valenciennes FC
2
0
FC Lorient
Valenciennes FC: Penneteau; Ducoutioux (Samassa, 74e), Isimat-Mirin, Gil, Bong; Sanchez, Cohade, Kadir, Mater, Danic (Pujol,46e); Aboubakar (Saez, 89e)
FC Lorient: Audard; Gassama, Ecuele Manga, Koné, Mareque, Mvuemba, Romao, Monnet-Paquet, Barthelme (Douniama, 59e), Emeghara (Campbell, 87e), Autret
SCORE: 0-1 : Samassa (78e) 0-2 : Cohade (81e)
ARBITRE: Pascal Vileo

A force de ne plus gagner, Lorient devait s'attendre à repasser dans la seconde parte de tableau. Mais en gagnant à Valenciennes, les Tangos avaient surtout l'occasion de repasser dans le Top 10 dès ce soir et mettre fin à une série de neuf matches sans victoire en Ligue 1.

 

Une première mi-temps encourageante

Fidèle à ses habitudes, Lorient n'était pas venu au Hainaut pour défendre. Pourtant, c'est Valenciennes qui se montra dangereux dès les dix premières minutes du match par l'intermédiaire de Isimat-Mirin dont la tête passa de peu hors-cadre, avant que Ducourtioux ne tente sa chance quelques minutes plus tard. Dans un match au jeu fluide, allant d'un but à l'autre, Lorient répliqua au quart d'heure de jeu, où Emeghara tenta une frappe croisée qui vint mourir au ras du poteau. Jouant avec la peur au ventre, les bretons n'arrivèrent pas à se créer d'avantage d'opportunités, et laissèrent même Valenciennes faire le jeu. Kadir remisa à Cohade dont la frappe des 25 mètres ne fut une nouvelle fois pas cadrée, laissant les deux formations à 0-0 à la pause.

 

La baisse de ryhtme lorientaise

Au retour des vestiaires, les deux équipes ne se montrèrent pas aussi virevoltantes que lors de la première période. Valenciennes tenta de créer du jeu sans succès, tandis que les lorientais se contentèrent de défendre en essayant d'exploiter les quelques contres que les Nordistes leur laissaient. Le centre tendu d'Autret devant le but de Penneteau ne vint cependant pas cacher les lacunes lorientaises. De plus en plus bousculé par VA, à l'image de la volée sur le poteau du camerounais Aboubakar à l'heure de jeu, Lorient se montra fébrile dans la récupération, en dépit des nombreuses interventions de Mvuemba et Romao.

 

Le quart d'heure valenciennois

Mais alors que le match semblait tout droit se diriger vers un match nul et vierge, Valenciennes accéléra de bien belle manière. Après une première occasion de la tête signée Pujol à la 68ème, Valenciennes réussit enfin à ouvrir le score, dix minutes plsu tard. Menant la contre-attaque, Kadir, centra côté droit, avant que Gassama ne loupe son contôle de la poitrine et ne remette involontairement le ballon plein axe pour Samassa, dont la volée sous la barre ne laissa aucune chance au portier lorientais. En pleine donfiance, les joueurs de Valenciennes doublèrent la mise à la 81ème minute par l'intermédiaire de Cohade. Le milieu valenciennois trompa Audard d'une frappe croisée, réduisant à néant les espoirs lorientais. La tête non cadrée de Koné dans les arrêts de jeu fut le synonyme de la seconde période lorientaise, approximative et ratée. Valencienens reste dixième tandis que Lorient descend à la quatorzième place, seulement quatre longueurs devant le premier relégable.