Lorient retrouve la lumière

Les Merlus s'imposent par deux buts à un face au voisin brestois, grâce à un but de Monnet-Paquet dans les dernières minutes du match. Lorient peut souffler.

Lorient retrouve la lumière
Kévin Monnet-paquet n'avait plus marqué depuis six mois en Ligue 1.
FC Lorient
2
1
Stade Brestois 29
FC Lorient: Audard; Gassama (Baca 46e), L.Koné, Ecuele-Manga, Mareque; Jouffre (Coutadeur, 76e), Romao, Mvuemba, Monnet-Paquet; Emeghara, Aliadière
Stade Brestois 29: Elana; Baysse, Martial, Zebina, O.Coulibaly; Licka (Khaled, 89e), Culma (Ewolo, 77e), Grougi, Poyet, Lesoimier; Ben Basat
SCORE: 0-1 : Ben Basat (11e) 1-1 : Ecuele-Manga (52e) 2-1 : Monnet-Paquet (87e)
ARBITRE: Olivier Thual

En plus d'être un derby, ce Lorient - Brest pouvait permettre au vainqueur de se donner un peu d'air vis à vis de la zone de relégation. Grâce à un but de Monnet-Paquet à six minutes du terme de la partie, Lorient s'impose par deux buts à un dans un match très serré.

Brest assomme Lorient

Malgré une première tentative sur coup-franc signée Arnold Mvuemba, le Stade Brestois ouvrit la marque dès la 11ème minute de jeu par l'intermédiaire de Ben Basat. L'israélien décocha une frappe lourde des seize mètres qui vint de loger dans la lunette de Fabien Audard (0-1). Abasourdis par cette ouverture du score, les Lorientais ne créèrent que trop peu d'occasions pour espérer revenir au score, la seule tentative dangereuse étant la percée de Monnet-Paquet, qui buta sur Elana. Une frayeur dont le Stade Brestois se serait passée, si les hommes d'Alex Dupont avaient trouvé le cadre sur une frappe de Licka quelques minutes plus tôt. Mais cela n'empêcha pas la meilleure défense de Ligue 1 de revenir aux vestiaires avec un but de plus au compteur.

Lorient a su réagir

Dès l'entame de la seconde période, les Merlus prirent le dessus sur Brest, à l'image d'Alaixys Romao dont la tête vint s'écraser sur la barre transversale d'Elana. Lorient fut récompensé de ses efforts à la 52ème minute, où Ecuele-Manga égalisa sur corner d'une tête rageuse. Petit à petit, Lorient reprit le dessus, et Jérémy Aliadière se créa plusieurs belles occasions, mais ne permit pas aux siens d'égaliser.

KMP à la rescousse

Mais alors que l'on semblait se diriger vers un match nul, Kévin Monnet-Paquet fit exploser le Moustoir en reprenant une balle, suite à un énorme cafouillage dans la défense brestoise. Concentrés et appliqués, Lorient réussit à tenir le résultat, et remporta par la même occasion trois points décisifs pour la maintien. Une victoire qui devrait faire du bien aux Merlus, qui ne s'étaient plus imposés en Ligue 1 depuis trois mois.