Un match nul, deux échecs

Le match de clôture de la 30e journée de Ligue 1 opposant le Stade Rennais à l'Olympique Lyonnais au Stade de la route de Lorient s'est soldé par un match nul (1-1). Ce match à enjeu a laissé un goût amer à ces deux équipes qui se battent pour l'Europe. Malheureusement pour l'OL, leur non victoire laisse Lille prendre de l'avance et Rennes rate l'occasion de remonter au classement.

Un match nul, deux échecs
Stade Rennais
1
1
Olympique Lyonnais
Stade Rennais: Costil; Danzé, Apam, Kana-Biyik,Theophile-Catherine; Tettey (Boye, 93e), M'Vila, Féret, Kembo (Boukari, 60e), Pitroipa; Erding (Montano, 67e)
Olympique Lyonnais: Lloris; Réveillère, Lovren, Umtiti, Dabo; Gonalons, Fofana (Briand, 45e), Bastos (Pied, 83e), Kallstrom (Grenier, 73e); Lopez, Gomis
SCORE: Erding, 5e Lopez, 76e
ARBITRE: THUAL Olivier

L'affiche promettait du grand spectacle, mais malheureusement, les deux protagonistes se battant pour l'Europe n'ont pas su se démarquer pour s'imposer ce soir. Les deux équipes s'affrontant au stade de la route de Lorient n'ont pas brillé et ont fourni un spectacle rempli de déchets techniques avec beaucoup d'imprécisions. Finalement la bonne opération reste Lyonnaise qui accroche la 4e place au goal-average. Quant à Rennes, il reste 7e à 1 point des Verts.

Les Bretons démarrent fort

Grâce à une magnifique action collective du Stade Rennais, et un joli décalage de Féret, Erding ouvre le score à la 5e minute d'une sublime frappe du gauche. Erding n'avait pas marqué depuis trois matches. Les hommes d'Antonetti prennent le dessus rapidement sur l'adversaire Lyonnais et enchaînent avec une récupération de Pitroipa à la 6e minute qui finira sur le poteau. Les Gones ne passeront à l'offensive qu'à partir de la 11e minute avec un centre de Gomis pour Lisandro repoussé par le latéral Rennais Danzé.

Un match déchet

Par la suite les deux équipes font preuves d'imprécision. Les actions ne sont pas abouties, les défenses sont douteuses et les passes n'arrivent pas dans les pieds. Les joueurs des deux camps avaient comme principale adversaire la pression ce soir. A aucun moment il n'y a eu d'éclair de génie ou de folie sur le terrain. Le jeu est resté froid même si par moment les équipes essayaient de l'animer en tentant des combinaisons d'école.

Lyon se ressaisit

Rémi Garde effectue un remaniement tactique à la mi-temps en sortant Fofana et en faisant rentrer l'ancien Rennais, Jimmy Briand. Avec ces changements les Lyonnais se montrent plus dangereux dans les duels mais n'arrivent pas à effrayer le portier du Stade Rennais. C'est finalement grâce à l'entrée du jeune Grenier que l'OL va arriver à égaliser à la 76e minute. Son coup franc millimétré va permettre à Lisandro de surgir au deuxième poteau pour pousser le ballon au fond des filets après avoir touché le poteau de Costil.

Rennes n'arrive pas à faire le Break

A plusieurs reprises les locaux ont eu l'occasion de mener 2 à 0. Mais comme pour les autres matches, ils leur manquaient quelque chose. Les occasions de Tettey, Pitroipa et Kembo auront prouvé encore une fois qu'il manque à Rennes cette fibre qui leur permettrait de côtoyer le podium. Mais Rennes a évité le pire car la sortie de Costil sur Briand à la 54e minute aurait dû être sanctionnée d'un penalty. Lyon peut donc nourrir des regrets de laisser les Lillois s'éloigner et se rapprocher de la Ligue des Champions.