L'OL a fait le métier

L'OL a fait le métier

Dans le stade François-Coty de l'AC Ajaccio, les lyonnais se sont imposés face au Gazélec Ajaccio et se sont qualifiés pour la finale de la coupe de France. Après une première mi-temps serrée, le carton rouge pris par le milieu d'Ajaccio, Colinet, à la 38e minute a changé la face du match. En seconde période les Lyonnais se sont contentés de profiter de l'infériorité numérique des locaux pour asseoir leur domination et s'imposer 4 à 0.

GFCO Ajaccio
0 4
Olympique Lyonnais

La conviction du GFCO Ajaccio n'aura pas suffit à défaire la lancée des Gones. En arrivant avec le statut de favori, les hommes de Rémi Garde ont bien démarré le match mais les locaux jouant en National ont eu du répondant et ont inquiété plusieurs fois le portier de Lyon (Hugo Lloris). Jusqu'à l'expulsion de Colinet (38e), les Corses ont été surprenants et ont même touché par deux fois le montant du gardien Lyonnais. Le début du match a montré deux équipes avec de l'envie à base de jeu aérien. A aucun moment Gazélec n'a subi et ils ont su bien construire face aux coéquipiers de Lisandro. A la demi-heure de jeu, les tensions ont commencé entre les deux formations et sur le terrain il y a eu des échanges virulents entre les joueurs. Malgré ces multiples provocations, les rhodaniens n'ont pas craqué contrairement au GFCO.

Le tournant du match

L'expulsion de Colinet est surement le tournant du match. Les joueurs de Dominique Veilex ont littéralement explosé moralement et n'ont pas su gérer la seconde période, subissant les multiples attaques rhodaniennes jusqu'à encaisser le premier but à la 59e (Lacazette) grâce à une action d'école. L'infériorité numérique des locaux et leurs fatigues se fait ressentir et l'adversaire en profite pour appuyer où ça fait mal en enchaînant les vagues offensives sur les cages du portier Corse.

Le coup de grâce

A l'heure de jeu, l'Olympique lyonnais a déjà un pied au Stade de France. Le GFCO n'arrive plus à monter le ballon et se contente de regarder l'adversaire évoluant en Ligue 1. Les buts de Lisandro (73e), Grenier (79e) sur une erreur du gardien Rastello qui a fait un match remarquable en dehors de cette action, et de Gomis (90e) qui se prend un carton jaune juste après pour provocation sont l'exemple de la sérénité actuelle de l'OL. Les lyonnais ont l'occasion de faire un doublé Coupe de la Ligue-Coupe de France cette saison. 

Les hommes du match: Lloris et Rastello 

Fiche technique:
GFCO Ajaccio: Rastello; Bocognano, Rachidi, Filippi, Romey; Poggi, Colinet, Dufau (Boesso, 66e), Seymand; Verdier (Gbizie, 74e), Colloredo (Diallo, 75e)
Olympique Lyonnais: Lloris; Réveillère, Koné, Lovren, Dabo; Briand, Gonalons (Fofana, 76e), Kallstrom, Lacazette (Bastos, 71e); Gomis, Lopez (Grenier, 78e)
SCORE: Lacazette, 59e Lopez, 73e Grenier, 79e Gomis, 90e
ARBITRE: ENNJIMI Saïd
ÈVÉNEMENTS: