Lyon par la petite porte

Pour ce premier match de la saison entre deux prétendants à l'Europe, l'OL s'est imposé de justesse face à des Rennais trop brouillons (0-1). Yoann Gourcuff fut l'unique buteur de cette rencontre en trouvant le chemin des filets au quart de jeu (0-1).

Lyon par la petite porte
Stade Rennais
0
1
Olympique Lyonnais
Stade Rennais: O.Lyonnais : Vercoutre, Cissokho, Cris, Koné, Reveillère, Gonalons, Fofana, Gourcuff, Lacazette (Pied, min. 71), Briand (Benzia, min 82), Gomis (Lisandro, min. 61)
Olympique Lyonnais: Rennes : Costil, Danzé, Apam ( Boye, min. 25), Kana Biyik), Théophile Catherien, Pajot (Montano, min. 76), M'Vila, Feret (Diallo, min. 64), Kembo, Erding, Pitroipa.
SCORE: 0 - 1 Gourcuff min. 15
ARBITRE: Rainville (FR). Cartons jaunes : Gourcuff, Briand, Gonalons, Fofana. Carton rouge : Kembo
ÈVÉNEMENTS: 1ère journée de Ligue 1

Lyon partait cette saison avec quelques incertitudes malgré une victoire face à Montpellier durant le Trophée des Champions. Avec une effectif encore en construction, avec les futurs départs de Bastos, Cissokho, Reveillère, l'effectif lyonnais n'est pas encore définitif. Côté Rennais, très peu de mouvement, deux arrivées discrètes, Alessandrini et Diallo et avec très peu de départ important. Didier Deschamps, le nouveau sélectionneur, était présent au Stade de la Route de Lorient comme 20000 spectateurs qui ont fait le déplacement pour voir deux prétendants à l'Europe.

 

La première mi-temps démarre tout doucement avec un round d'observation où personne n'ose prendre les devants. On peut dejà voir que Gourcuff semble très en jambes en ce début de match avec de nombreux ballons qui passent par lui. Grace au numéro 10 lyonnais, pas Lacazette mais Yoann Gourcuff, que Lyon commence à prendre le contrôle du ballon. Rennes tente de se créer des occasions en contre mais en vain, il manque encore de justesse technique pour que les Rennais puissent mettre en danger la défense lyonnaise et son gardien Vercoutre. Et c'est à la 15 minutes que l'OL trouve le chemin du filet sur sa première franche occasion, sur un bon centre dans le dos de la défense, Gourcuff s'infiltre dans la défense centrale pour glisser un plat du pied qui prend à contre pied un Costil impuissant (0-1). Rennes perd quelques minutes après Apam, qui sort blessé, remplacé par Boye en défense. Erding tente de réagir en crochetant Cris dans la surface, mais sa frappe du gauche est contrée et finit en corner. Troisième coup dur pour Rennes à la 27ème minute, Kembo, qui part dans la profondeur, met un coup de pied dans le visage de Vercoutre. Les deux joueurs restent au sol, et monsieur Rainville sort un carton rouge à Kembo pour jeu dangereux. Certains diront qu'il est sévère, mais pas injustifié. Malgré une infériorité numérique, les Rennais tentent de garder la balle mais sur un contre, Briand se retrouve face à Costil, mais il fait le crochet de trop. L'attaquant des Gones se voit chiper la balle par le retour de la défense centrale bretonne. Lyon reprend  ensuite le contrôle de la balle. Suite à une récupération haute, Fofana se retrouve lui aussi face à Costil, mais croise trop sa frappe. Antonetti commence à bouillir sur son banc de touche, et l'arbitre vient le calmer. L'arbitre siffle la mi-temps, Lyon mène logiquement au score grâce à une possession et un nombre d'occasions à son avantage.

 

Retour des 21 protagonistes sur la pelouse, la deuxième mi-temps repart sur des bases moins élevées. On retrouve Lyon à l'attaque à la 59ème minute avec un bon débordement de Reveillère sur son côté droit, qui centre deuxième poteau. Lacazette tente de redresser ce ballon dans l'axe mais centre trop fort pour Gomis, qui ne peut qu'envoyer le ballon au dessus du but de Costil. Gomis sort quelques minutes après, et il est remplacé par Lisandro Lopez, puis c'est au tour de Feret de laisser sa place à la recrue Diallo. Ce dernier se met tout de suite en action avec un ballon en profondeur qu'il arrive à négocier intelligemment. La défense lyonnais cafouille mais arrive à dégager ce ballon dangereux. Mais cela est beaucoup trop peu pour les Rennais, Lacazette tente de déstabiliser la défense avec des appels croisés dans le dos de la défense, il réussit à centrer fort devant le but et c'est Kana Biyik qui dégage en catastrophe devant sa ligne de but. Lacazette laisse sa place à Pied après ce dernier effort sur le front de l'attaque. Antonnetti essaie de rebooster son équipe en sortant le milieu Pajot pour faire rentrer le dynamique Montano. Lyon se contente de conserver la balle au milieu du terrain, et se sera au tour de Briand de sortir, après une piètre prestation devant le sélectionneur malgré sa passe décisive, à la place du jeune Benzia, qui va sur ses 18 ans le mois prochain. Rennes tente par à-coup mais ces tentatives restent trop personnelles et ne donneront rien. Dans les arrêts de jeu, Erding arrive à placer une reprise de volet mais celle ci se trouve contrée par le bras de Cris, l'arbitre ne siffle pas à juste raison, Cris avait le bras le long du corps. Rennes tente dans les dernières minutes à arracher l'égalisation sur de longs coups francs, mais la défense lyonnaise, et les coups de tête rageur de Koné repousseront les derniers assauts rennais.

 

Au final, victoire de Lyon sans briller mais en contrôlant parfaitement le match, Vercoutre n'a quasiment rien eu à faire. Rémi Garde peut se satisfaire du résultat mais surtout du retour en forme de Gourcuff qui a su diriger le jeu lyonnais, et qui a pu distiller quelques bonnes passes à ses coéquipiers, et surtout son but qui pourrait lui donner énormément de confiance pour ce début de championnat. Didier Deschamps a dû prendre du plaisir en voyant le match du numéro 10 lyonnais.