Coupe de la Ligue : Jamais deux sans trois pour l'OM

Coupe de la Ligue : Jamais deux sans trois pour l'OM

L'OM a obtenu hier soir son billet pour l'Europa League suite à sa victoire (1-0 a.p.) sur l'Olympique Lyonnais. Brandao a offert la victoire au siens dans les prolongations.

Olympique Lyonnais
0 1
Olympique de Marseille

A défaut de rester dans les annales, cette victoire marseillaise entre dans l'Histoire. Pour la troisième fois consécutive, l'Olympique de Marseille remporte la Coupe de Ligue et valide par la même occasion son billet pour l'Europa League l'an prochain. De quoi sauver une médiocre saison et terminer le championnat un peu plus libéré, après plus de dix matches sans victoire. Quant à l'OL, une réaction s'impose d'urgence pour espérer accrocher le podium d'ici la fin de saison.

 

Une finale indigeste

Il y avait pourtant tout pour offrir une belle finale aux 80 000 supporters des deux Olympiques venus soutenir leur équipe au Stade de France. Un duel OL-OM qui sur la papier, semblait donner envie, à l'image des précédentes rencontres, plutôt prolifiques en termes de buts. Malheureusement, la confrontation d'hier soir ne restera pas dans les annales. Aucun tir cadré durant toute la première mi-temps,  de multiples erreurs techniques en tout genre, bref, de quoi endormir tout un stade pourtant bouillant quelques minutes avant la rencontre.

 

Brandao, ce sauveur

Il fallut attendre l'heure de jeu pour voir une première vraie occasion dans cette finale. Amalfitano, seul au point de penalty vit sa tête repoussée tant bien que mal par Lloris sur son poteau, avant que Dabo n'éloigne le danger. Brouillons et trop dispersés les lyonnais ne surent réagir si ce n'est Jimmy Briand, qui loupa la balle de match en ne cadrant pas sa reprise en début de prolongation. Tout aussi approximatif, l'OM eut au moins le mérite d'être plus combatif. Les efforts de marseillais payèrent quelques minutes plus tard, lorsque Brandao, tout juste entré en jeu, trompa Lloris sous les jambes après un duel gagné face à Umtiti. Après avoir sauvé les siens face à l'Inter il y a plusieurs semaines, l'attaquant brésilien a cette fois délivré une équipe d'un match qui n'en finissait plus.

 

Un gros coup au moral pour l'OL

Un rendez-vous plus que raté pour les Gones, en dépit d'un penalty oublié sur Lacazette et de l'expulsion de Lovren qui ne pourront faire office d'excuses. Les coéquipiers de Lisandro devront se reprendre dès mercredi face à Toulouse, dans un match capital pour la course à la Ligue des Champions. Sans oublier la finale de Coupe de France contre Quevilly, qui aura lieu dans quinze jours. D'ici là, les hommes de Rémi Garde auront le temps de revoir leurs gammes et d'offrir un autre spectacle que ces 120 minutes indignes d'un grand club français.

Fiche technique:
Olympique Lyonnais: Lloris; Reveillère, Umtiti, Lovren, M. Dabo (Cissokho, 118e); Gonalons, Källström, M. Bastos (Grenier, 65e), Briand; Lisandro, B. Gomis
Olympique de Marseille: Mandanda; Azpilicueta, M'Bia, N'Koulou, Fanni; Amalfitano, A. Diarra (Kaboré, 80e), Cheyrou, Valbuena, Ayew; Rémy (Brandao, 97e)
SCORE: 0-1 : Brandao (105e)
ARBITRE: Stéphane LANNOY
ÈVÉNEMENTS: D. Lovren, exp. : (120e)