ASNL: Focus on Yohan Mollo

Yohan Mollo, né le 18 juillet 1989, est un joueur de l'AS Nancy Lorraine formé à l'AS Monaco, arrivé sous forme de prêt en Lorraine en provenance de Grenade. Il fait le bonheur de l'équipe de par son jeu vif et efficace, et s'est rapidement imposé dans l'effectif de Jean Fernandez.

ASNL: Focus on Yohan Mollo
ASNL: Focus on Yohan Mollo

Il évolue pour la première fois en Ligue 1 lors de la saison 2008-2009 lors d'un match à domicile face au voisin niçois. Dans la même période, il est repéré par le sélectionneur de l'Équipe de France espoirs qui fait régulièrement appel à ses services.
En 2009-2010, il passe professionnel au sein de son club formateur, mais la signature de son contrat n'intervient qu'après d'interminables négociations...

Il a des rapports tendus avec le coach alors en place, ce qui entrainera un prêt au Stade Malherbe de Caen au début de la saison 2010-2011. Il retourne ensuite dans son club formateur, tombé en Ligue 2, avec comme objectif de l'aider à remonter en Ligue 1. Mais sans prévenir, il vide son casier et part, sans prévenir, s'engager avec le club de Grenade promu en Liga.

Yohan Mollo fait aujourd'hui les affaires de l'AS Nancy Lorraine qui s'est adjugé le joueur sous forme de prêt jusqu'à la fin de saison. Le numéro 8 est un joueur en devenir. Il est capable d'évoluer indifféremment sur le côté droit ou sur le côté gauche au milieu de terrain, vif, fin dribbleur, rapide, il dispose d'indéniables qualités techniques.

Titularisé à 14 reprises dans l'équipe Lorraine, il a trouvé les filets à deux reprises contre l'AJA et le PSG et a délivré 5 passes décisives. Le natif de Martigues est également le meilleur centreur nancéien, puisqu'il est impliqué sur 50% des buts de l’ASNL en 2012 et il a déjà touché 580 ballons sous le maillot frappé du chardon rouge.

Dans une interview publiée sur le site internet de l’Équipe, Jean Fernandez évoque le style Mollo: « Il a de la dynamite dans les jambes. Il va vite, il est précieux sur les coups de pied arrêtés, et techniquement, c'est un plus pour l'équipe. Mais il doit davantage travailler dans le jeu sans ballon, dans les déplacements et le travail offensif. Il a un très gros potentiel… »

Mais malheureusement le prodige de 22 ans risque de quitter la Lorraine en fin de saison car il est sollicité par d'autres clubs et Greade refuse de céder le joueur à moins de 8 millions d'euros : affaire à suivre malgré une récente déclaration du joueur lorrain qui affirme qu'il reste indécis sur son avenir: «Je n’avais pas de temps de jeu à Grenade. Je ne me regrette pas mon choix. A l’heure actuelle, je suis concerné dans le projet qui est de se maintenir. Quand je vis des moments comme ça, je ne me préoccupe pas de ce qui va se passer demain» a-t-il déclaré.