Nancy pour son public !

Nancy a offert un beau spectacle aux supporters pour sa dernière prestation à Marcel Picot. Les lorrains ont préparés une jolie fête avec feux d'artifices et musiques plus 1000 ballons offerts et la découverte du maillot 2012-2013 en exclusivité.

Nancy pour son public !
Nancy
3
2
Saint-Etienne
Nancy: Ndy Assembe Loties Puygrenier André Luiz Haïdara Lemaitre (58') Sané Traoré Karaboué Bakar Niculae (75') Mollo Moukandjo Helder (92')
Saint-Etienne: Ruffier Perrin Marchal Ebondo (53') Mignot Ghoulam Clément Lemoine Guilavogui Alonso Battles (61') Gradel Sako (56') Aubameyang
SCORE: Moukandjo (6', 21'), Mollo (44') pour Nancy Aubameyang (39'), Battles (70') pour St-Etienne
ARBITRE: Nicolas Rainville Alonso (7'), Marchal (88'), Clément (92') pour St-Etienne Loties (59'), Ndy Assembe (80'), Mollo (82') pour Nancy
ÈVÉNEMENTS: 3 - 2 ASNL / ASSE 37ème journée de Ligue 1 Dimanche 13 mai à 21h00 - Stade Marcel-Picot Spectateurs 17 408

Titulaire lors des sept derniers matchs, Niculae débute la rencontre sur le banc de touche. C’est Moukandjo qui le remplace au poste d’avant-centre. Ce changement ne perturbe pas l’ASNL qui s’installe très vite dans le camp adverse. Mais ce sont les Stéphanois qui se créent la première véritable occasion sur un contre d’Aubameyang. Son centre en retrait est repris par Gradel. Ndy Assembe plonge parfaitement (2’). L’arbitre refuse ensuite un penalty aux visiteurs sur un contact entre Haïdara et Aubameyang. L’action se termine par une frappe au premier poteau de Gradel détournée par le gardien nancéien (4’). Sur le corner prolongé par Perrin, Guilavogui et Marchal manquent le cuir aux six mètres (5’).

L’ex-défenseur messin est encore moins heureux sur l’action suivante puisqu’il met son gardien en difficulté sur une passe en retrait. Ruffier ne peut que ralentir le ballon. Moukandjo est plus vif et pousse le ballon derrière la ligne (6’). Dans la foulée, Ndy Assembe stoppe deux frappes de Aubameyang et Gradel (8’). Les vingt-deux acteurs reprennent alors leur souffle après ce début de match tonitruant. Mollo profite bien d’une longue ouverture de Puygrenier mais il se montre un peu trop collectif (17’). Une percée de Traoré permet à Moukandjo d’arriver en pleine course face à Ruffier. Son pied droit trouve le petit filet du gardien stéphanois (21’).

L’ASSE manque d’efficacité comme sur ce centre-tir de Gradel détourné par Ndy Assembe. Aubameyang surgit au deuxième poteau mais tire sur le poteau (23’). La défense nancéienne souffre mais ne rompt pas. Et c’est encore Moukandjo qui part en contre sur le côté droit puis renverse vers Mollo, qui contrôle et frappe en ciseau. Ruffier repousse des poings (28’). Une combinaison entre Bakar, Karaboué et Moukandjo est ensuite tout près d’aboutir (30’). Dangereux depuis le début du match, St-Etienne réduit logiquement le score sur un centre dévié par Guilavogui et repris au deuxième poteau par Aubameyang (39’).

Les Nancéiens n’ont pas le temps de trembler qu’ils inscrivent un troisième but grâce au pressing de Mollo. Le joueur prêté par Grenade récupère le ballon le long de la ligne de touche et frappe de plus de trente mètres. Ruffier se troue complètement (44’). La mi-temps n’a pas calmé les ardeurs nancéiennes puisque les joueurs de Jean Fernandez reprennent leurs attaques dès leur retour sur la pelouse. Mollo frappe magnifiquement un coup-franc à vingt mètres qui termine sur le poteau (49’) puis délivre un nouveau tir qui cette fois rase le montant (51’). Comme sur le second but nancéien, Traoré perfore ensuite la défense stéphanoise et glisse le ballon vers Moukandjo qui perd son duel avec Ruffier (52’).

Les Verts, qui luttent eux pour une qualification européenne, sont moins percutants lors de cette deuxième période. Ce sont même les Nancéiens qui les font reculer par leur pressing pour le plus grand bonheur des spectateurs (64’). Moukandjo file encore seul vers le but puis opte pour la solution collective en servant Lossemy Karaboué dans l’axe. L’ex-Sedanais est toutefois trop court (68’). L’ASNL laisse passer une nouvelle occasion de tuer le match et St-Etienne se relance grâce à but de Battles, qui exploite parfaitement un ballon mal repoussé (70’).

L’ASSE laisse désormais des espaces et Niculae est tout près d’en profiter mais Ruffier stoppe sa frappe (78’) puis dégage le ballon hors de sa surface (83’). Ndy Assembe sort lui un arrêt impeccable sur une frappe croisée de Sako (86’). Ça attaque dans tous les sens. Moukandjo grille la politesse de Mignot puis crochète Marchal qui le fauche dans la surface. Le penalty est indiscutable mais André Luiz expédie le ballon dans la tribune Piantoni. Cela ne prive toutefois pas l’ASNL d’une très belle victoire pour son dernier match de la saison à Picot.