PSG - OM : Les notes parisiennes

Pour clore cette 31e journée de Ligue 1, le Paris-Saint-Germain s'est imposé au Parc des princes face à Marseille (2-1). Peu convaincants, les hommes de Carlo Ancelotti profitent de cette victoire pour recoller à la première place du classement en compagnie de Montpellier. Mais les Héraultais ont un match en moins à disputer ce mercredi face à ... Marseille.

PSG - OM : Les notes parisiennes
Ménez, buteur et homme du match

 

L'homme du match : Jérémy Ménez (7) : Alors oui, sa coupe est toujours aussi moche mais ses accélérations font toujours aussi mal. Buteur d'une subtile frappe dès la 5e minute de ce match, l'international français a été le véritable moteur de son équipe. Pour une fois, il a même fait les efforts défensifs pour son équipe et n'a pas oublié de lever la tête. Enfin. 
 
PSG : 
Sirigu (6) : Pas grand chose à faire durant ce match. Le portier Italien a encaissé un but où il ne peut rien faire mais a sauvé son équipe suite à une tête de Brandao dans les derniers instants du match. Zamparini likes this. 
 
Jallet (5) : Face à Azpi, Jallet n'a pas eu beaucoup d'espace. Mais c'est quand même lui l'auteur de la passe décisive pour le but de Ménez à la suite d'une volée foirée. Un match sérieux dans l'ensemble. 
 
Alex (6) : Oui, Alex a une dégaine de physio de boîte de nuit. Mais Alex c'est aussi un défenseur solide, présent dans les duels et précieux dans ses interventions. En plus, il marque le but de la victoire d'une tête à la suite d'un corner. 
 
Bisevac (5) : Discret. Fautif sur l'égalisation d'Ayew, le Serbe n'est pas exempt de tout reproche sur ses placements. Attention, Sakho est à l'affut. 
 
Maxwell (4) : Très compliqué ce match pour le Brésilien. Beaucoup de pertes de balles, de choix douteux malgré une deuxième période meilleure que la première. Mais bon, derrière, y'a Tiéné donc ça passe.
 
Matuidi (4) : Une bonne activité au milieu du terrain mais bon, trop de pertes de balles.
 
Motta (6) : L'international italien a fait un très bon match devant sa défense. Son expérience fait enfin la différence. L'arbitre n'a vu aucun de ses coups. Pas mal. 
 
Sissoko (3) : Alors oui, Sissoko est un mec qui a de l'envie, ded la hargne et de la puissance. Mais Sissoko, c'est aussi un mec qui fait des fautes horribles. Le rouge qu'il prend est aussi logique que le rouge de Balotelli face à Arsenal.  
 
Pastore (2) : Ah, il était sur le terrain ? Pas vu.
 
Nenê (6) : Après son match sur le banc contre Nancy, Nenê était de nouveau titulaire face à l'OM . Il a été très actif sur son côté gauche, étant à l'origine du premier but de Ménez et passeur décisif sur le but d'Alex. Souleymane Diawara doesn't like this.