Un geste qui masque encore des carences

Les Parisiens ont battu le Slovan Bratislava 1-0, au Parc des Princes, lors de la quatrième journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Cette neuvième victoire d'affilée à domicile toutes compétitions confondues permet au PSG de conforter leur seconde place du groupe derrière l'Athletic Bilbao qui a battu Salzbourg 1-0.

Un geste qui masque encore des carences
Un geste qui masque encore des carences

Dominateurs durant la totalité de la partie, le succès parisien a pourtant mis du temps à se dessiner. Les Parisiens ont trouvé la faille sur une belle reprise de volée de Javier Pastore (63e), très décevant jusqu'à son but.

 

On ne peut pas dire que les Parisiens n'aient pas tenté, les hommes d'Antoine Kombouaré ont eu des occasions à la pelle. Seulement avec un Erding une nouvelle fois très maladroit, un Menez qui accumula les crochets et passes ratées et un Pastore qui préféra compléter sa collection de petits ponts plutôt que de frapper au but, le PSG a eu toute les peines du monde à venir à bout d'une équipe slovaque très limitée.

 

Paradoxalement, le PSG a tout de même montré quelques motifs de satisfaction. Le capitaine Mamadou Sakho, tout fraichement rappelé chez les bleus, a été impérial et s'est comporté comme un véritable patron, Momo Sissoko auteur d'une belle prestation dans l'entrejeu semble monter en puissance et sa possible association avec Blaise Matuidi semble très prometteuse, et Nicolas Douchez, s'est montré  plutôt rassurant dans ses interventions.

 

Enfin l'essentiel est là et c'est suffisant pour rêver d'un avenir plus glorieux dans cette Europa League. En effet il ne suffit plus aux Parisiens qu'un petit nul lors du prochain match en Autriche pour accéder en 16ème de finale.