Brest - Rennes : un derby breton à double face

Le Stade Brestois reçoit le Stade Rennais pour le compte de la 33ème journée de Ligue 1. Le 18ème étant revenu à leur hauteur, les Finistériens sont dans l'obligation de gagner. De leur côté les protégés de Frédéric Antonetti veulent laver l'affront de leur dernier déplacement. Une défaite 2 buts à 1 face aux amateurs de Quevilly.

Brest - Rennes : un derby breton à double face
Brest - Rennes : un derby breton à double face

«Dans cette position là, si on veut pas descendre, c'est le mental qui est primordial ». Alex Dupont le sait, son équipe devra lutter jusqu'au bout. Avec 33 points au compteur, les brestois sont à égalités avec Sochaux, premier relégable.. Sur leurs 7 derniers matchs ils n'ont remporté qu'une seule victoire, c'était face à Lille, il y a 15 jours. Autant dire que la sonnette d'alarme a été tirée.

Mais le Sir Alex français n'est pas pour autant fataliste. Il estime son équipe «capable physiquement et mentalement pour prendre les points nécessaire» pour se maintenir. Un brin optimiste? Pas forcément, quand on sait que Brest a concédé seulement 3 défaites à domicile en 16 matchs. Les supporters auront donc un rôle important dans cette fin de saison.

De leur côté les Rennais alternent le bon et le moins bon. Comme ils le font depuis quelques saisons. Mais plusieurs évènements ont marqué l'actualité du club ces derniers temps. Le décès du père de Frédéric Antonetti tout d'abord, la défaite au Stade d'Ornano ensuite, la colère des supporters à affronter pour finir. Mouvementé en effet.
Mais au-delà de ça, le Stade Rennais reste sur 3 matchs consécutifs sans défaite, 1 nul face à Lyon puis deux victoires face à Evian et Nice (3-1 à chaque fois).  A la 6ème place du classement, ils peuvent prendre la 4ème place en cas de faux pas de Toulouse et Lyon. De quoi se contenter de regarder vers l'avant ? Pas nécessairement, car il s'avère que les verts (tiens une rime) sont en embuscade, à 1 tout petit point seulement des bretons. Fréd Antonetti le sait « La course à l’Europe est serrée pour tout le monde et  Il faut du caractère dans ces moments…».

Victoire obligatoire, oui, mais pour qui?

Mais quelle est véritablement la clé de ce derby breton? Alex Dupont a un début de réponse «Emballer le match, donnez du rythme et mettre la pression sur les rennais». Pour tenter de signer un 7ème succès cette saison les Brestois doivent contrôler le match, ne pas laisser d'espace aux joueurs rennais. Car après ça va vite. Pitroipa, Boukari pour l'explosivité, Féret et Hadji pour la dernière passe puis Montano et Erding pour la finition. Seul bémol du côté des joueurs d'Antonetti, les absences de Mangane et Jirès Kembo. Le premier, taulier de la défense, est blessé, le second, meilleur buteur rennais en début de saison, est laissé au repos par l'entraîneur corse. 
Malgré l'absence de véritable attaquant de pointe depuis le départ de Nolan Roux, les Brestois ont leur carte à jouer au stade Francis le Blé. Ils peuvent compter sur l'émergence d'Alphonse et sur le retour de Larsen Touré dans le groupe. De plus, ils pourraient se retrouver relégable en cas de faux pas. Côté Rennais, ils ont plus à gagner qu'à perdre dans ce match. En cas de défaite ils ne seraient pas véritablement largués pour la 4ème place. D'une part donc, une équipe qui joue sa survie, son maintien parmi l'élite, d'autre part une équipe qui joue l'Europe, mais qui aborde ce derby sans trop de pression.