Des Verts renversants!

Après leur superbe victoire face à Rennes dimanche, les Verts avaient l’occasion de confirmer leurs ambitions européennes face à Lorient.

Des Verts renversants!
Aubameyang auteur d'un retentissant triplé est le fer de lance d'une attaque irrésistible en ce mois de février
Saint-Etienne
4
2
Lorient
Saint-Etienne: ASSE: Ruffier, Ebondo, Marchal, Mignot, Brison, Clément, Lemoine (puis Guilavogui 71e), Nicolita (puis Kitambala 77e), Batlles (cap)(puis Gradel 66e), Sako, Aubameyang. Entr : Galtier
Lorient: Lorient: Lecomte, Koné, Romao (cap), Ecuele Manga, Mareque, Gassama, Mvuemba, Emeghara, Douniama (puis Autret 71e), Monnet-Paquet, Barthelme. Entr : Gourcuff
SCORE: Aubameyang (56e et 68e et 90e), Sako (89e) pour l’ASSE ; Mvuemba (49e sp), Autret (75e) pour Lorient
ARBITRE: M. BASTIEN

Au coup d’envoi, les dynamiques actuelles de l’ASSE et de Lorient laissaient présager d’une victoire facile pour les Verts. D’autant plus que Christian Gourcuff déplorait l’absence de neuf joueurs pour ce périlleux déplacement.   

Les Verts qui restent sur une belle victoire face à Rennes dimanche dernier (4-0), avaient à cœur de bonifier ce succès et profiter de ce match en retard de la 22ème journée pour prendre la quatrième place de ce championnat.

 

Dans une première période assez pauvre en occasion de buts, ce sont clairement les défenses qui prennent l’ascendant sur les attaques. Malgré quelques incursions de part et d’autres, la prestation proposée par les deux équipes n’est pas vraiment digne de ce choc entre deux formations réputées pour leur volonté de produire du jeu.

A la mi-temps, les murs des vestiaires de Saint-Etienne ont tremblé, Christophe Galtier faisant savoir à ses joueurs qu’il attendait une toute autre prestation en seconde période. Et il a été servi. Trois minutes de jeu en seconde période et Marchal déstabilise Emeghara dans la surface, pour un pénalty transformé logiquement par Mvuemba (0-1, 48ème).

Dans la foulée, Aubameyang parfaitement lancé par Battlès trompe Lecomte d’un tir croisé du gauche (1-1, 56ème). S’en suit une période de folie totalement dominée par les Vert s, qui prennent l’avantage à nouveau par un coup de tête gagnant d’Aubameyang, suite à un centre parfait de Sako (2-1, 67ème). Malgré plusieurs occasions de faire le break, c’est finalement Lorient qui revient dans le match contre toute attente suite à un but d’Autret, tout juste entré en jeu et dont c’est la première réalisation en Ligue 1 (2-2, 74ème). On se dit alors que tout peut arriver dans ce dernier quart d’heure, et ce sont les Stéphanois qui vont finalement l’emporter grâce à un but contre son camp du malheureux Ecuélé-Manga qui détourne une frappe de Sako dans ses propres filets (3-2, 88ème). Aubameyang réussira même le triplé deux minutes plus tard, bien lancé en profondeur par Kitambala (4-2, 90ème).

 

Les verts s’affirment donc de plus en plus comme des prétendants sérieux dans la course à l’Europe avec une troisième victoire consécutive. Avec quarante-deux points après 24 journées, tous les signaux sont au vert et la qualité individuelle comme la force collective dégagée permettent aux supporters stéphanois d’imaginer des lendemains qui chantent.

Côté Lorientais, cette nouvelle défaite inquiète et le maintien est désormais l’unique objectif d’un club qui nous avait habitué à se mêler à la lutte pour les places européennes. Christian Gourcuff le sait, les départs de l’intersaison (Gameiro, Amalfitano…) n’ont pas été remplacé et désormais les merlus débutent un nouveau cycle.