Valenciennes - Saint Etienne: L'europe en ligne de mire

Dans une rencontre un peu folle, les Verts s'imposent en fin de match et reviennent à un point seulement du podium avant le match de Lille à Gerland.

Valenciennes - Saint Etienne: L'europe en ligne de mire
Valenciennes
1
2
Saint-Etienne
Valenciennes: Valenciennes : Penneteau, Gil, Isimat-Mirinis, Bong, Mater (cap), Sanchez, Gomis, Kadiri (puis Samassa 83e), Cohade (puis Saez 72e), Danic (puis Pujol 70e), Aboubakar.
Saint-Etienne: ASSE : Ruffier, Ebondo, Mignot (cap), Zouma, Ghoulam, Clément (puis Guilavogui 5ème), Lemoine, Brison (puis Marchal 38e), Sako, Sinama-Pongolle (puis Batlles 67e), Aubameyang.
SCORE: Buts : Aboubakar (69e) pour Valenciennes, Aubameyang (73e), Sako (77e) pour l'ASSE
ARBITRE: M. VARELA
ÈVÉNEMENTS: Sanchez exclu à la 3ème minute; Mignot exclu à la 31ème.

Une histoire d'exclusions

Trois minutes seulement auront suffi pour que le match bascule. Un tacle assassin de Sanchez sur Lemoine dès la 3ème minute de jeu et les Valenciennois se retrouvèrent à dix contre onze. On ne peut que féciliter l'arbitre pour avoir su prendre la bonne décision si tôt dans le match. Les Verts, positionnés dans une configuration de contre au coup d'envoi prennèrent alors le jeu à leur compte, et Aubameyang alluma la première mèche mais penneteau réalisait une parade décisive (8ème). 

D'autant plus décisive que malgré la main-mise des stéphanois sur ce match, peu d'occasions étaient à mettre à leur actif. Un second coup de théatre intervient contre toute attente, avec l'expulsion de Mignot à la 31ème minute suite à une faute en tant que dernier défenseur. Exclusion logique, et Valenciennes repris le contrôle du match avec plusieurs occasions franches, mais Ruffier était impérial dans ses buts. Valenciennes aurait même dû bénéficier d'un pénalty à la 36ème minute quand Guilavogui crochetait grossièrement Aboubakar dans la surface de réparation. Mais l'arbitre de ce match n'avait curieusement aucune réaction, ni même son assistant. 

 

Une seconde mi-temps à rebondissement

Les deux équipes rentrèrent aux vestaires avec ce score nul et vierge. La seconde période se résuma en une lutte acharnée entre les deux équipes pour le contrôle du ballon, et on se disait que compte tenu du peu d'occasion de part et d'autres, on filait vers un match nul assez logique. Mais c'était sans compter sur une fin de match folle, qui voyait Aboubakar ouvrir le score à bout portant suite à un centre parfait de Cohade (1-0, 69ème). Une ouverture du score qui semblait sonner le glas des ambitions stéphanoise dans le Nord. Aboubakar trouva la barre deux minutes seulement après son ouverture du score, mais sur un contre rondement mené, Aubameyang égalisait en coupant un centre tendu d'Ebondo (1-1, 73ème). Les verts prirent même l'avantage qutre minutes plus tard grâce à Sako, qui repris victorieusement une frappe de Battlès repoussée par le montant droit de Penneteau (1-2, 77ème).

Plus rien ne sera marqué malgré une fin de match complètement débridée, où les deux équipes trouvèrent chacune à deux reprises les montants.

 

Les Verts se positionnent pour la course à l'europe

Les Verts font la très bonne opération de la soirée grâce à ce succès obtenu dans le Nord, et Christophe Galtier ne cachait pas sa joie à l'issue d'une rencontre bien indécise et à rebondissement. Au coup de sifflet final, les Verts reprennent la quatrième place du championnat à Rennes et pointent à une longueur seulement du podium occupé par les Lillois, en déplacement à Lyon ce samedi à 21h. Les joueurs de Christophe Galtier s'affirment comme de vrais prétendants aux places européennes, alors que se profile le Derby face au voisin Lyonnais le week-end prochain. Cette année, les Verts sont assurés de recevoir l'ennemi juré en étant devant au classement, ce qui n'est plus arrivé depuis plus de vingt ans.

De leur côté, les Valenciennois stoppent leur série de cinq matchs sans défaite et surtout s'inclinent pour la première fois en championnat dans leur nouvelle enceinte du Hainaut. La zone rouge reste à distance raisonnable pour les hommes de Daniel Sanchez, mais prudence tout de même et la réaction est attendue dès la prochaine journée sur la pelouse du champion en titre pour le derby face à Lille.