GP Espagne : Hamilton en pole

Lewis Hamilton s'élancera en pole position ce dimanche au Grand Prix d'Espagne à Barcelone. Il devance Pastor Maldonado et Fernando Alonso.

GP Espagne : Hamilton en pole
GP Espagne : Hamilton en pole

Après des essais libres animés et serrés, c'est l'heure de la qualification. Une étape importante tant cette place a par le passé conduit à la victoire. Sur les dernières éditions de cette course, seul Sebastian Vettel s'est imposé sans partir de la première position.

Senna à la faute

Le grand perdant de la Q1 est Bruno Senna. Le pilote brésilien est parti à la faute et a terminé dans le bac à gravier. Il est ainsi éliminé en compagnie des deux Caterham de Vitaly Petrov et Heikki Kovalainen, des deux Marussia de Charles Pic et Timo Glock et des deux HR de Pedro de La Rosa et de Narain Karthikeyan. Ce dernier est au-delà des 107% et devra attendre la mansuétude des commissaires pour participer à la course.

Massa décevant

La séance Q2 va donner lieu à une véritable foire d'empoigne. Les victimes vont être de taille. Jenson Button, en délicatesse avec l'équilibre de sa monoplace, est onzième, devant un décevant Mark Webber. Viennent ensuite les deux Force India de Paul Di Resta et Nico Hulkenberg suivies des deux Toro Rosso de Jean-Eric Vergne et Daniel Ricciardo. Felipe Massa est totalement passé à côté de sa séance et se retrouve à une très décevante dix-septième place, loin, très loin, trop loin, de Fernando Alonso.

Hamilton le plus rapide

Q3 va être à peine moins tendue mais Lewis Hamilton, seul à faire deux tentatives, va mettre tout le monde d'accord. Seul pilote à descendre sous les 1mn22, il s'élancera en pole dimanche. La surprise du jour vient de Pastor Maldonado. Le pilote Williams a étonné tout le paddock en prenant la seconde place. La troisième place de Fernando Alonso confirme le renouveau de Ferrari, même si cela reste à confirmer en course. Romain Grosjean prend une belle quatrième place. Il devance Kimi Raikkonen et Sergio Perez. Sebastian Vettel, qui a manqué sa tentative, est seulement huitième. Michael Schumacher n'a pas roulé et finit neuvième, devant Kamui Kobayashi, dont la Sauber est tombé en panne à l'issue de la Q2.

Course animée ?

Même si la pole semble conférer un avantage indéniable, la faiblesse des écarts annonce une course animée où Lewis Hamilton sera en danger. Le départ sera, comme souvent, crucial, tout comme l'usure des pneumatiques.