GP Espagne : La surprise Maldonado

Pastor Maldonado a résisté à Fernando Alonso et remporte le premier Grand Prix de sa carrière

GP Espagne : La surprise Maldonado
GP Espagne : La surprise Maldonado

Le début de saison a consacré un vainqueur différent par course. Ce Grand Prix espagnol n’a pas dérogé à la règle en consacrant Pastor Maldonado. Il devance Fernando Alonso et Kimi Raikkonen. Comme souvent en Catalogne, l’auteur de la pole s’est imposé.

Placé en première position suite au déclassement de Lewis Hamilton, Pastor Maldonado a pourtant vite cédé sa place à un Fernando Alonso incisif. Dès le premier virage, le pilote espagnol passe son adversaire et prend la tête. Mais l’écart de se creuse pas et la Williams reste à portée de la Ferrari.

Départ

Lors du deuxième passage aux stands, le vénézuélien rentre deux tours après l’espagnol et en profite pour prendre la tête. Il ne lâchera plus la première place même lorsqu’Alonso produit son effort et attaque. Il offre la première victoire à l’écurie Williams depuis celle de Juan Pablo Montoya au Brésil en 2004. Une belle renaissance pour cette écurie totalement hors-jeu la saison passée.

Alonso, en lice pour une deuxième victoire après la Malaisie, peut nourrir quelques regrets mais il a démontré que Ferrari est redevenue compétitive. Les Lotus ne passent à nouveau pas loin de leur premier succès cette saison, mais il faudra attendre encore un peu. Räikkönen est revenu très fort en fin de course mais a échoué dans les échappements d’Alonso. Romain Grosjean, auteur d'un mauvais départ et vite handicapé après avoir abîmé son aileron avant à cause d’un contact avec Bruno Senna, a terminé quatrième en étant le plus rapide en course dans les derniers tours.

Dans le peloton, certains pilotes ont assuré le spectacle. Kamui Kobayashi a réussi deux dépassements dont il a le secret sur Jenson Button et Nico Rosberg. De son côté, Lewis Hamilton a tenté une stratégie avec seulement deux arrêts qui lui a permis de finir à une belle huitième. Pas sûr cependant que cela console réellement le pilote anglais.

 accident 

Les déceptions viennent de Mark Webber, seulement onzième, et Felipe Massa, à une désastreuse quinzième place. De son côté, Michael Schumacher a percuté Bruno Senna au bout de la ligne droite, contraignant les deux pilotes à l’abandon.

Côté français, Romain Grosjean est donc quatrième et Jean-Eric Vergne douzième, mais devant Daniel Ricciardo. Charles Pic a été contraint à l’abandon au trente-cinquième tour.

 

Classement de la course

  1. Pastor Maldonado Williams-Renault
  2. Fernando Alonso Ferrari +3.1 s
  3. Kimi Räikkönen Lotus-Renault +3.8 s
  4. Romain Grosjean Lotus-Renault +14.7 s
  5. Kamui Kobayashi Sauber-Ferrari +64.6 s
  6. Sebastian Vettel Red Bull Racing-Renault +67.5 s
  7. Nico Rosberg Mercedes +77.9 s
  8. Lewis Hamilton McLaren-Mercedes +78.1 s
  9. Jenson Button McLaren-Mercedes +85.2 s
  10. Nico Hulkenberg Force India-Mercedes +1 tour
  11. Mark Webber Red Bull Racing-Renault +1 tour
  12. Jean-Eric Vergne STR-Ferrari +1 tour
  13. Daniel Ricciardo STR-Ferrari +1 tour
  14. Paul di Resta Force India-Mercedes +1 tour
  15. Felipe Massa Ferrari +1 tour
  16. Heikki Kovalainen Caterham-Renault +1 tour
  17. Vitaly Petrov Caterham-Renault +1 tour
  18. Timo Glock Marussia-Cosworth +2 tours
  19. Pedro de la Rosa HRT-Cosworth +3 tours
  20. Sergio Perez Sauber-Ferrari abandon
  21. Charles Pic Marussia-Cosworth abandon
  22. Narain Karthikeyan HRT-Cosworth abandon
  23. Bruno Senna Williams-Renault abandon
  24. Michael Schumacher Mercedes abandon

Classement du championnat pilotes

  1. Sebastian Vettel 61 pts
  2. Fernando Alonso 61 pts
  3. Lewis Hamilton 53 pts
  4. Kimi Räikkönen 49 pts
  5. Mark Webber 48 pts
  6. Jenson Button 45 pts
  7. Nico Rosberg 41 pts
  8. Romain Grosjean 35 pts
  9. Pastor Maldonado 29 pts
  10. Sergio Perez 22 pts

Classement du championnat constructeurs

  1. Red Bull Racing-Renault 109 pts
  2. McLaren-Mercedes 98 pts
  3. Lotus-Renault 84 pts
  4. Ferrari 63 pts
  5. Mercedes 43 pts
  6. Williams-Renault 43 pts
  7. Sauber-Ferrari 41 pts
  8. Force India-Mercedes 18 pts
  9. STR-Ferrari 6 pts
  10. Marussia-Cosworth 0 pt
  11. Caterham-Renault 0 pt
  12. HRT-Cosworth 0 pt