GP Grande-Bretagne : Essais libres, une journée délavée

Il a plus quasiment toute la journée sur Silverstone. Les pilotes ont peu roulé, juste assez pour s’habituer à la piste humide sans sacrifier les pneus « pluie » qui sont en nombre limité.

GP Grande-Bretagne : Essais libres, une journée délavée
GP Grande-Bretagne : Essais libres, une journée délavée

Voilà une journée qui n’aura contenté personne. La présence de la pluie pendant les deux séances du jour a empêché le travail normal des pilotes. Ceux-ci ont roulé afin de prendre connaissance de la piste dans ces conditions qui devraient durer tout le week-end. Mais ils n’ont pas parcouru autant de tours que d’ordinaire.

La faute à la réglementation sur les pneumatiques qui allouent trop peu de pneus « pluie » aux pilotes. En les usant aujourd’hui, ceux-ci en manqueraient pour la course de dimanche. Une logique implacable qui a conduit tout le monde à les économiser en limitant les tours. Et tant pis pour les nombreux spectateurs.

Par conséquent, il y a peu de choses à se mettre sous la dent. Romain Grosjean s’est montré le plus rapide lors de la séance du matin. Il n’a par contre pas roulé l’après-midi, laissant alors la vedette à Kamui Kobayashi et surtout Lewis Hamilton, qui a réalisé le meilleur temps de cette seconde séance. Le seul à avoir défrayé la chronique est Bruno Senna.

 

Senna

 

Le pilote brésilien, déjà sous la pression des bonnes performances de Pastor Maldonado, n’a rien trouvé de mieux que de fortement endommager sa monoplace en sortant de la piste à Chapel. Une bien mauvaise façon de commencer le week-end.

Les pilotes auront sans doute encore à faire avec la pluie pour les séances de ce samedi. Ils seront au moins obligés de rouler lors des qualifications de l’après-midi. C’est déjà ça.