Formule1 Actualités

Romain Grosjean titulaire chez Lotus

Romain Grosjean titulaire chez Lotus

Il sera le coéquipier de Kimi Raïkönen pour la saison 2012

L'écurie Lotus a finalement choisi son second pilote après avoir officialisé le recrutement de Kimi Raïkönnen, le leader qui faisait défaut depuis la blessure de Robert Kubica. Les trois pilotes en lice étaient les actuels titulaires Vitaly Petrov et Bruno Senna, et le français Romain Grosjean, sans compter Robert Kubica dont personne ne connait réellement la date de retour.

C'est Romain Grosjean qui l'emporte et devient le titulaire du second baquet. Bruno Senna a sans doute payé sa dernière course désastreuse tandis que Vitaly Petrov, peu à l'aise durant la seconde partie de la saison et qui venait de critiquer l'écurie. Romain Grosjean devient donc le second français en F1 pour la saison prochaine.

Il effectue donc son retour en F1 plus de deux ans après sa première expérience comme titulaire chez Renault. Une expérience mitigée (aucun point en sept Grand Prix) qui avait laissé beaucoup d'interrogation sur sa véritable valeur. Sans volant en F1 au début de la saison 2010, il a cependant su rebondir.

Il doit se contenter en début de saison 2010 d'un volant en GT puis il devient champion Auto GP avec DAMS. Il est également appelé en GP2 Series pour remplacer un pilote blessé. En septembre, le manufacturier Pirelli le recrute pour tester ses nouveaux pneumatiques. Il participe aussi en fin d'année à des tests pour le compte d'Audi en DTM.

En 2011, il devient, comme Bruno Senna, pilote d'essai chez Renault tout en participant au championnat GP2. Un championnat qui tourne à la résurrection car ilest sacré champion en GP2 Asia Series et GP2 series avec DAMS. En fin de saison, il participe aux essais libres du vendredi matin chez Renault en F1, où il se montre plus rapide que les titulaires, notamment Senna.

Le pilote français est actuellement sur son nuage, et c'est bien naturel, mais la saison 2012 s'annonce pour le moins incertaine. Malgré les désirs annoncés et réitérés de l'équipe de redevenir une écurie de tête, il y a beaucoup de zones d'ombre. La monoplace 2011 n'est pas restée bien longtemps parmi les meilleures et a vite était dépassée par Mercedes, Force India et Toro Rosso. L'équipe technique saure-t-elle proposer une monoplace durablement compétitive ?

Quant aux pilotes, les interrogations sont également de mise. Kimi Raïkönen a un palmarès éloquent mais reste sur deux saisons pour le moins décevantes en WRC. Combien de temps lui faudra-t-il pour revenir au niveau ? Difficile à dire. Quant à Romain Grosjean, il devra rapidement confirmer en course sa rapidité aux essais s'il ne veut pas se trouver sur la sellette.