Dortmund garde ses distances

Le Bayern Munich et le Borussia Dortmund ont fait leurs devoirs quatre jours avant le match tant attendu au Signal Iduna Park que beaucoup voient comme décisif dans la course au titre. Les noir et jaunes sont en effet allé s'imposer sur le terrain des loups de Wolfsburg par le score de 3 buts à 1, pendant que le Bayern de son côté venait difficilement à bout d'un FC Augsburg combattif sur la pelouse de l'Allianz Arena.

Dortmund garde ses distances
Dortmund garde ses distances

Une semaine après leur contre-performance à domicile face au VfB Stuttgart (4-4), les coéquipiers de Sebastian Kehl ont renoué avec la victoire contre une équipe de Wolfsburg qui restait pourtant sur une bonne dynamique avec quatre victoires de rang avant aujourd'hui. Toujours privé de sa jeune pépite Mario Götze, le Borussia Dortmund ouvrait la marque à la 22e minute grâce à son avant-centre polonais Robert Lewandowski, parfaitement servi dans les 16 mètres par Ivan Perisic, titularisé sur le côté gauche borusse au détriment de Kevin Großkreutz. Dortmund allait même aggraver la marque quatre minutes après le début de la seconde mi-temps grâce une superbe action amenée par Jakub Blaszczykowski et conclue par Ilkay Gündogan. Le VfL Wolfsburg de Magath allait certes revenir au score à travers l'inévitable Mandzukic mais celà n'allait pas suffire pour inquiéter le Borussia qui s'en alla même inscrire un troisième but après une contre-attaque rondement menée conclue par Lewandowski qui s'offrit ainsi un doublé.

A Munich le Bayern recevait le FC Augsburg de Jos Luhukay impliqué dans la lutte au maintien. Mario Gomez, préservé mardi contre l'OM retrouvait sa place à la pointe de l'attaque bavaroise et espérait inscrire son nom au tableau d'affichage pour distancer le buteur schalkiste Klaas-Jan Huntelaar toujours sur ses talons. Il n'allait pas être déçu puisque c'est dès la 27e seconde de jeu qu'il allait ouvrir la marque, en deux temps, après avoir été servi par Franck Ribéry pour une énième fois cette saison. Le Bayern, habitué à dérouler après avoir inscrit le premier but, allait cette fois lever le pied et vite se trouver inquiété par un adversaire bavarois entreprenant. Les hommes de Jos Luhukay allaient d'ailleurs se voir récompensés de leurs efforts puisque Ja-Cheol Koo inscrivait le but égalisateur mérité à la 23e minute. Ne pouvant se contenter d'un match nul, Jupp Heynckes allait faire rentrer Kroos à la place de Tymoshchuk à la 53e minute afin d'apporter plus de créativité et d'idées au jeu offensif munichois. Une initiative qui allait s'avérer payante puisque le Bayern allait prendre une nouvelle fois l'avantage, 7 minutes seulement après l'entrée en jeu du numéro 39. Le buteur était une nouvelle fois le goléador de la "Mannschaft" Mario Gomez qui culmine maintenant à 25 buts en 29 rencontres de Bundesliga. Le score allait en rester là et le Bayern reste donc à 3 points derrière son rival de Dortmund en attendant le choc de mercredi.

Stuttgart distance le Werder et prend la cinquième place


Le duel des deux équipes en crise entre le 1. FC Köln et le Werder Bremen quant à lui se solda par un match nul 1 partout. L'entraîneur de Cologne Stale Solbakken, lourdement critiqué n'allait effectuer que deux changements dans son équipe malgré la récente série de contre-performances. Son équipe se montra toutefois engagée et trouva l'égalisation grâce au premier but en Bundesliga de Jermal (39e) après que Markus Rosenberg ait ouvert le score pour les hommes de Thomas Schaaf à la 24e minute. Le Werder, toujours en course pour les places européennes, se montra incapable de prendre le dessus en deuxième mi-temps et peut même remercier son gardien Tim Wiese pour avoir réussi à conserver ce point.

Après avoir inscrit 4 buts lors du match de folie contre le Borussia Dortmund lors de la dernière journée, le VfB Stuttgart réédita cette prouesse aujourd'hui à domicile contre le FSV Mainz de Thomas Tuchel. Ces derniers inscrivirent certes le premier but sur un pénalty transformé par Ivanschitz dès la 3e minute de jeu, mais les hommes de Bruno Labaddia allait vite remettre les pendules à l'heure. Hajnal allait égaliser quatre minute seulement après le but de Mayence et Ibisevic allait donner l'avantage au siens peu après la pause. Kuzmanovic alourdit le score grâce à un pénalty plus que douteux avant qu'Ibisevic n'inscrive le dernier but de la rencontre (et son 7e de la saison pour le VfB) pour un score final de 4 buts à 1.

Freiburg et Nürnberg, à égalité avant cette journée et tous les deux à la luttre pour le maintien se sont de leur côté partagés les points sur la pelouse du Mage Solar Stadion. Le SC Freiburg qui restait sur trois victoires consécutives aurait même pu égaler le record du club en s'imposant aujourd'hui, mais c'était sans compter sur les hommes de Dieter Hecking qui allaient ouvrir la marque grâce à Didavi dès la 8e minute alors que le buteur tchèque Pekhart aggravait le score juste avant la pause. Freiburg allait cependant trouver les ressources pour revenir au score en deuxième période. C'est d'abord Caligiuri qui se chargeait de réduire la marque en profitant d'un pénalty discutable (53e) avant que Makiadi n'égalise pour les "Breisgauer" à la 79e minute.

Kaiserslautern au bord du gouffre, Gladbach n'y arrive toujours pas


Le 1. FC Kaiserslautern restait sur un bilan misérable de 18 matchs sans victoires avec seulement 17 buts inscrits en 28 rencontres. Promis à la rélégation, les "diables rouges" ne parvinrent une fois de plus pas à inverser la vapeur et entretenir les espoirs d'un maintien plus que compromis. Les hommes de Balakov étaient certes engagés mais manquaient comme trop souvent d'impact offensif et de justesse dans le dernier geste. Hoffenheim prit tout d'abord l'avantage grâce au milieu bosnien Sejad Salihovic qui transforma un pénalty obtenu par Firmino (27e) avant que Vukcevic ne scelle le sort de Kaiserslautern à la 71e minute. Bugera réduisit en fin de match mais Kaiserslautern se retrouve à nouveau les mains vides et pointe dorénavant à 9 points de la 16e place permettant de disputer les matchs de relégation.

Le dernier match de la journée opposait le Borussia Mönchengladbach et le Hertha Berlin. Les hommes de Lucien Favre, auteurs d'une saison eblouissante jusque là, enchaînent les contre performances ces dernières semaines puisque voilà quatre rencontres qu'ils sont sans succès. Après les défaites en championnat contre Hoffenheim et Hanovre, les "Fohlen" ont du cette fois se contenter d'un point contre le 17e du championnat. Au terme d'une rencontre fade et d'un niveau médiocre aucune des deux équipes n'a été capable de trouver le chemin des filets. Comme si cela ne suffisait pas, l'international allemand Marco Reus est sorti sur blessure dès la 20e minute de jeu. La durée de l'indisponibilité du futur joueur de Dortmund n'est pas encore connue, mais le Borussia aura grandement besoin de lui en cette fin de championnat si le club espère toujours la qualification directe pour la ligue des champions.