Schalke en Ligue des Champions, Cologne et Berlin au coude à coude pour les barrages

Lors de cette avant-dernière journée de Bundesliga, pas moins de 28 buts ont été inscrit sur les neuf terrains d’outre-Rhin. Dans une lutte acharnée pour le maintien et pour les places européennes, certains clubs se sont offert un grand avantage avant la dernière journée…

Schalke en Ligue des Champions, Cologne et Berlin au coude à coude pour les barrages
Schalke en Ligue des Champions, Cologne et Berlin au coude à coude pour les barrages

Officiellement champion depuis la semaine passée, Dortmund se rendait sur le Betzenberg. Ce duel entre le « Meister » et Kaiserslautern, déjà relégué avant cette rencontre, a offert un spectacle inattendu de la part des deux protagonistes. Pour le dernier match de la saison au Fritz-Walter-Stadion, Lautern s’est incliné 2-5, n’ayant pu résister aux assauts offensifs des jaunes et noirs. Auteur d’un triplé, Lucas Barrios s’est offert un magnifique départ, lui qui quittera très certainement le BVB la saison prochaine. Les autres buts de la rencontre ont été inscrit par Götze et Perisic (BVB) tandis que Santana, dans son propre but, ainsi que De Wit avaient offert aux fans de Lautern de quoi se réjouir quelques secondes. Dauphin du club de Jürgen Klopp, le Bayern accueillait le VfB Stuttgart. Jupp Heynckes avait décidé de faire tourner son effectif après la folle nuit à Madrid et la qualification des siens pour la finale de la Ligue des Champions. Comme si souvent, Mario Gomez n’eu aucun mal à faire trembler les filets de son ancien club, inscrivant, sur une véritable offrande de Thomas Müller, son 26ème but de la saison. Par la suite, Müller fut récompensé à la suite d’un contre mené par Arjen Robben en inscrivant son 5ème but de la saison. Les bavarois offrent donc à leur public un nouveau succès à domicile, en attendant le « match à domicile » en finale de Ligue des Champions face à Chelsea le 19 mai prochain.

Des places européennes disputées

Pour l’ultime match de Raùl sous le maillot bleu et blanc de Schalke, les joueurs de Huub Stevens sont parvenus à l’emporter 4-0 à domicile face à Berlin, rendant les adieux de l’ancien madrilène on ne peut plus émouvants. Tandis que Schalke conservait ses quatre points d’avance sur Gladbach, Klaas-Jan Huntelaar inscrivait un doublé lui permettant de dépasser Mario Gomez dans la course au meilleur canonnier de Bundesliga. Seulement, la fête n’aurait été si parfaite si « el  Señor » Raùl n’avait pas inscrit son but, le troisième de son équipe après que Lewis Holtby ait aggravé la marque. Autre candidat à la plus prestigieuse des Coupes d’Europe, Gladbach n’est pas parvenu à s’imposer face à Augsburg, maintenu en Bundesliga grâce à ce match nul. Malgré ce 0-0, Gladbach est assuré de jouer les tours préliminaires de la prochaine Ligue des Champions, fruit d’un long travail auquel Dante, Neustädter et Reus avaient tous trois activement contribué. Remerciés pour leur travail, ils rejoindront respectivement le Bayern, Schalke et Dortmund dès la saison prochaine et ne pourront accompagner Gladbach en Ligue des Champions en cas de qualification.

Kiess

Dans la course à la Ligue Europa, le Bayer Leverkusen a réalisé la grande opération du weekend en s’imposant face à Hanovre sur un but venu tardivement de Stefan Kießling. Vaincu, Hanovre devra batailler ferme lors de la dernière journée afin de ne pas voir Wolsfburg, bourreaux du Werder Brême 3-1, les priver de compétition européenne la saison prochaine. Salihamidzic et Helmes, par deux fois, offrent donc l’espoir à Wolfsburg de retrouver l’Europe très prochainement. De son côté, Leverkusen et Stuttgart, tout deux certains d’être européens l’année prochaine, batailleront pour la 5ème place, offrant une qualification directe pour la Ligue Europa.
De son côté, Nuremberg revient sur le Werder grâce à sa victoire 2-3 à Hoffenheim, marqué par le doublé de Pekhart et par un nouveau but de Didavi.

Des relégués connus mais une place de barragiste encore vacante

Dans la course au maintien, Hambourg recevait Mayence. Dans un match marqué par les adieux de la Imtech-Arena de Mladen Petric et de David Jarolim, les deux formations se sont assurés leur maintien. Suite à ce match nul et à celui obtenu par Augsburg à Gladbach, Cologne, Berlin et Kaiserslautern termineront respectivement aux trois dernières places de cette Bundesliga. Défaits sévèrement à Fribourg malgré un but de Podolski (4-1), les joueurs de Schäfer se trouvent désormais à la 16ème place, synonyme de barrage en vue d’une éventuelle descente. De son côté le Hertha Berlin, littéralement étriqué à Schalke, occupe la 17ème place, devançant Kaiserslautern, condamné à la lanterne rouge. Cependant, Berlin peut tout de même espérer parvenir à revenir sur Cologne lors de la dernière journée, leur offrant une position de barragiste et non pas de relégable officiel.

 

Crédits photos : Daylife