City s'offre une finale à domicile

Dans un match à ambiance au stade Molyneux, City s'impose sans briller 2-0 face aux Wolves. Les loups sont relégués, et les Skyblues reviennent à 3 points du voisin United. Rendez vous fixé entre les deux équipes pour lundi prochain.

City s'offre une finale à domicile
Wolves
0
2
Manchester City
City s'offre une finale à domicile

Cette saison anglaise est décidément pleine de rebondissements. Longtemps durant la saison, ce sont les Citizens qui ont trusté la première place du classement de PL, grâce à un début de saison canon et une série de victoires à domicile plutôt sympa. Et puis, rattrapés par la brigade rouge, les Skyblues ont craqué ces dernières semaines, laissant les hommes de Sir Alex Ferguson, revenir, dépasser, puis distancer leurs homologues mancuniens. Mais voila, si un match anglais n'est jamais fini avant la dernière seconde, le championnat ne l'est jamais vraiment non plus. A la suite de deux contre-perf', United voit son avance sur City fondre, à tel point que l'opposition entre les deux équipes, prévue pour le 30 avril prochain, risque bien de ressembler à une finale.

Cet après-midi, c'était à United d'ouvrir le bal, avec la réception d'Everton, qui n'a plus rien à jouer. Malgré l'excellent duo Rooney-Wellbeck, les Red Devils n'ont pu faire mieux que 4-4 dans un match aux retournements de situations dantesques. Alors oui, United s'est planté, encore fallait il que City en profite, eux qui se déplaçaient chez les loups de Wolverhampton, club qui jouait sa survie dans l'élite anglaise sur ce match. Conscient qu'ils pouvaient rattraper leurs ennemis par le biais d'une victoire, les Citizens ont attaqué dès les premières secondes de jeu, emmené par un Tevez revigoré et qui sait peut être que son avenir passe par de bonnes perfs sous le maillot bleu ciel à défaut de n'avoir que peu de belles propositions en fin de saison.

Alors oui, City domine, on pourrait difficilement envisager le contraire face à une équipe de la faiblesse des Wolves, mais City ne concrétise pas ses occasions, Aguero ratant à plusieurs reprises le cadre des buts de De Vries. Et alors qu'on commençait à douter de la réussite du Kun, le beau fils du Pibe a répondu de la meilleure manière en ouvrant la marque, à la suite d'un splendide enchainement petit pont centre fuyant de Clichy, qui a une carte à jouer en vue de l'Euro. Mais après l'ouverture du score, City recule, ne va pas chercher le deuxième, et il n'en faut pas plus aux loups pour espérer s'offrir un baroud d'honneur.

A plusieurs moments dans le match, on a même pu sentir de la crainte dans les rangs de la défense de Kompany, mais comme depuis le début de saison, Hart est à la parade quand il le faut pour permettre aux siens de ne pas douter. Mancini voit bien que la victoire sent le sapin, il fait sortir Silva pour De Jong, et la sérénité regagne minute après minute le camp bleu ciel. Mieux, les Citizens vont doubler la mise grâce à Nasri mais surtout à la malice de Tevez, jouant vite un coup franc puis délivrant un caviar à Mr Golovin. Deux à zero la messe est dite pour les Wolves qui ne verront donc pas la PL l'an prochain. Courageux jusqu'au bout, les loups auront tenté mais la relégation ne s'est pas jouée sur ce match. On retiendra le bel hommage des supporters envers leurs joueurs à la fin du match.

Pas le temps de s'apitoyer sur le sort de leurs adversaires côté City, malgré ce vent de révolte qui secoue le côté rouge de la ville de Manchester ces dernières semaines, il est bon de rappeler qu'il reste 3 points entre les deux équipes. Dans ce contexte, le match de lundi prochain prend l'allure d'une finale, finale que les collègues de Silva joueront à domicile. Un match pour y croire, un match pour un trophée, un match pour l'honneur, bref, vivement lundi prochain.