Avantage City

Le match opposant City à United pour le compte de la 36ème journée de Premier League a tenu toutes ses promesses. Manchester City l’emporte par la plus petite des marges (1 à 0) et repasse devant les Diables Rouges au classement grâce à un meilleur goal-average.

Avantage City
Manchester City
1
0
Manchester United
Manchester City: Hart; Zabaleta, Kompany, Lescott, Clichy; Touré, Barry, Silva (Richards, 83e), Tévez (De Jong, 68e), Nasri (Milner, 90e); Agüero
Manchester United: De Gea; Jones, Smalling, Ferdinand, Evra; Carrick, Scholes (Valencia, 78e), Nani (Ashley Young, 83e), Giggs, Park Ji-Sung (Welbeck, 58e), Rooney
SCORE: Manchester City: Kompany, 46e
ARBITRE: Andre Marriner

Pour les hommes de Mancini la victoire était obligatoire. Devant leur public, ils se devaient de battre le grand ennemi pour pouvoir croire au titre. C’est chose faite, grâce au coup de crane du défenseur Vincent Kompany à la 46e minute. Manchester United aura essayé, mais en vain. Les locaux de l’Etihad Stadium ont posé le pied sur la balle (62% de possessions de balle) à l’image de Barry, Nasri, Silva et Yaya Touré. Malgré les quelques tentatives des hommes de Sir Alex Ferguson, à aucun moment la défense citizen n’a failli à sa tâche et est restée sereine tout au long de cette rencontre. L’entame du match a pourtant tourné en faveur d’United. En effet, dans les premières minutes, les coéquipiers de Wayne Rooney arrivent à maintenir la pression et à monter la balle. Malheureusement, City reste très bon à la récupération. Si Nasri&Co remportent leurs matchs contre Newcastle et QPR, ils seront champions. Manchester City attend ce titre depuis 44 ans.

Tout simplement meilleur

Les hommes de Ferguson voulaient se venger après en avoir pris 6 à domicile lors du match aller. Mais l’armada offensive de Mancini a su monopoliser le ballon et les choix du coach d’United peuvent être discutés. En choisissant de laisser Ashley Young et Valencia sur le banc et de titulariser Giggs et Scholes, il a préféré l’expérience à la fougue de la jeunesse. Mais la différence ne s’est pas fait uniquement au vue de ses raisons. Les Citizens ont été plus précis dans l’ensemble et avaient plus envie. La performance de Yaya Touré prouve une fois de plus que c’est un très grand milieu de terrain. Nasri et Clichy, les deux Français, ont livré un match sans faire d’erreurs et Tévez a perturbé la défense comme à son habitude. Pour les Red Devils, c’est aucune frappe cadrée, un Rooney inexistant, un Smalling brouillon et des vétérans trop vieux pour ce genre de rencontre. C’est officiel, la ville est coupée en deux. Qui prendra le titre ? Les rouges ou les bleus ? Avantage City. Réponse dimanche 13 mai à 18h.

L'homme du match: Yaya Touré