Manchester remercie les pénaltys

Après un nul surprise concédé à domicile contre Bâle lors de la deuxième journée, Manchester United se devait de l'emporter face à un autre adversaire inférieur sur le papier. C'est chose faite même si tout n'a pas été rose.

Manchester remercie les pénaltys
Otelul Galati
0
2
Manchester United
Otelul Galati: Grahovac, Rapa, Costin, Perendija, Salageanu, Neagu (Pena 72e), Filip, Giurgiu, Antal, Frunza (Ilie 83e), Punosevac (Vigilianti 87e).
Manchester United: Lindegaard, Evra, Smalling, Vidic, Fabio (Jones 76e), Anderson, Carrick, Nani; Valencia (Evans 71e), Hernandez, Rooney.
SCORE: Rooney (64e p., 92e P.).
ARBITRE: Felix Brych (GER). Avertissements : Rapa (52e), Perendija (56e, 89e), Neagu (62e), Costin (64e), Giurgiu (81e) - Carrick (54e). Expulsions : Perendija (89e), Vidic (66e).
ÈVÉNEMENTS: Ligue des champions - 3e journée Groupe C : Galati reçoit Manchester United.

Vidic, pour son grand retour, a vu face à lui une équipe roumaine organisée, qui a posé beaucoup de problèmes aux Red Devils. De ce fait, pas grand chose à se mettre sous la dent en première période même si les hommes de Sir Alex ont monopolisé le ballon (65% de possession dans les 45 premières minutes). Une seule occasion pour chaque équipe en fin de mi-temps, mais les deux tentatives de Carrick et d'Antal sont toutes les deux au dessus des buts.

Heureusement pour le spectacle, la seconde mi-temps sera plus décantée. Mais aussi plus physique, 8 cartons ont été distribués dans ce match, tous en seconde période.   
 
A l'heure de jeu, Rooney ouvre le score sur un premier pénalty, peu avant que Vidic fête son retour pas une exclusion deux minutes après. Galati profite de cette expulsion pour se créer des occasions, mais en vain. Les roumains vont égaliser, mais au nombre de carton rouge : Perendija obtient un second carton jaune en fin de match. Manchester ne soufflera que dans le temps additionnel, Rooney transformant un second pénalty qu'il frappe du même côté que le premier.
 
Ces deux buts de Rooney permettent non seulement à Manchester de prendre la seconde place du groupe, mais aussi au joueur anglais de devenir l'anglais le plus prolifique de la compétition, passant devant son ex coéquipier Paul Scholes avec 26 buts inscrits.