Jeu d'enfant pour l'Espagne

L'Espagne se déplaçait ce soir à Minsk pour disputer leur deuxième match de ces poules de qualification à la Coupe du Monde 2014. Après un premier match compliqué face à la Georgie, les hommes de Del Bosque n'ont eu aucun problème à se défaire des Biélorusses et s'imposent commodément, avec un grand Pedro à la clé.

Jeu d'enfant pour l'Espagne
Biélorussie
0
4
Espagne
Biélorussie: Veremko - Filipenko, Polyakov, Verkhovtov, Martynovich - Dragun, Bressan, Kislyak, Volodko, Hleb - Rodionov.
Espagne: Iker Casillas - Arbeloa, Busquets, Sergio Ramos, Jordi Alba - Alonso, Cazorla, Xavi - David Silva, Cesc Fabregas et Pedro.
SCORE: 0-1; Jordi Alba min.11 0-2; Pedro min.19 0-3; Pedro min.68 0-4; Pedro min.72
ARBITRE: Serge Gumienny

Les Espagnols n'ont pas pu profiter de la victoire de leur équipe ce soir, effectivement, ce match est le premier match de La Roja non diffusé en Espagne depuis 1983. La télévision publique espagnole n'a pas pu s'aligner sur les 3 millions que demandait l'entreprise détentrice des droits du match et aucun accord n'a été trouvé. C'est un onze plutôt remanié qui sort sur le terrain côté espagnol, avec la titularisation de Busquets en défense centrale et celle de Cazorla au milieu de terrain, en plus du positionnement de Fabregas en faux neuf, qui revient souvent dans les dernières compositions de Del Bosque.

Début de match totalement maitrisé par La Roja

Craignant de répeter le même match que face à la Georgie où l'Espagne avait ouvert le score en fin de match, les joueurs espagnols se tournent vers l'attaque dès le début du match, et à la première minute de jeu Fabregas enverra le ballon sur le poteau. Rebelotte quelques minutes plus tard, David Silva reçoit le ballon juste devant les cages mais rate son face à face avec le gardien après avoir reçu un caviar de Xavi. C'est à la 11eme minute que Jordi Alba débloquera la situation et inscrira le premier but espagnol. Le latéral gauche combine avec Xavi et Pedro, pénètre dans la surface et se retrouve seul face au gardien après une talonnade de Pedro; l'ex de Valence élimine le gardien et envoie le ballon au fond des filets. A la 19eme minute, Pedro profite d'une passe en profondeur de David Silva et adresse un petit ballon piqué devant Verenko, qui finira dans les cages du gardien biélorusse. Si le match s'annonçait bien plus compliqué que celui en Géorgie, l'ossature de l'équipe Bielorusse étant principalement composée de joueurs du Bate Borisov auteurs d'excellents matchs en LDC (ayant battu le LOSC et le Bayern), les Biélorusses ne se sont pas montrés dangereux en première mi-temps et n'ont pas pu exploiter leurs qualités, notamment leurs qualités de contre-attaque qui furent si létales face au Bayern.

L'exhibition continue en seconde mi-temps

Même si les offensives seront moins spectaculaires et nombreuses, les joueurs ayant déjà le match contre la France en tête, l'Espagne continuera sa démonstration en seconde période. Pedro signera son doublé à la 68eme minute, après avoir lobé le gardien bulgare suite à une passe de Xavi. Quatre minutes plus tard, l'ailier Barcelonais marque son troisième but de la soirée; Fabregas récupère un ballon perdu par un défenseur Biélorusse à l'entrée de la surface et adresse un centre à son coéquipier, seul dans la surface, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans les buts. Les espagnols continueront à se procurer des occasions, notamment via David Villa, entré en cours de match, qui verra sa frappe de l'extérieur de la surface s'écraser sur la barre transversale.

Les joueurs de la Seleccion se préparent donc de la meilleure des manières avant le match face à la France, qui sera primordial dans la course à la première place du groupe.