Les deux candidats à l'Europe se neutralisent

Match nul entre deux candidats à l'Europe qui risquent de voir la concurrence s'éloigner. Reyes n'aura pas particulièrement brillé pour ses retrouvailles face à son ancienne équipe.

Les deux candidats à l'Europe se neutralisent
Séville
1
1
Atletico de Madrid
Les deux candidats à l'Europe se neutralisent

Pour l'équipe andalouse  comme pour l'équipe de la capitale, l'enjeu de cette rencontre qui les oppose est de rester accroché au train européen. Respectivement placés aux 10ème et 11ème places avant ce match crucial, l'Atletico de Madrid et Séville ne sont certes qu'à trois points de la sixième place, synonyme de qualification pour l'europa league, mais la concurrence sera rude avec les Malaga, Athletic Bilbao et autre Espanyol, et par conséquent chaque point pris risque fort d'être décisif. Les deux adversaires du soir doivent donc à tout prix s'imposer.  Pour cela, Simeone a décidé de laisser la plupart de ses internationaux au repos confiant au duo Adrian-Salvio le soin de profiter des contres pour marquer. En face, Michel aligne une équipe que l'on pourrait qualifier d'équipe-type avec pour seule nouveauté, l'alignement de l'attaquant Baba Diawara aux côtés de Kanouté .  

L'Atletico procède en contre comme à chaque fois depuis le commencement de l'ère Simeone, un choix payant puisque malgré la domination sévillane ce sont bien les Colchoneros qui ouvrent le score dès la 8ème minute, grâce à Salvio qui reprend victorieusement de la tête un centre de Gabi. Les Nervionses vont ensuite tenter d'égaliser mais ils se montrent peu inspirés devant leur public. Il faut dire que Diego Simeone a aligné quatre milieux axiaux, M.Suarez, Tiago, Koke, Gabi, ce qui laisse une seule option à l'équipe hôte : passer par les couloirs. Toutefois à chaque fois, Courtois veille au grain et intercepte tous les centres andalous durant le reste de la première mi-temps. Au retour des vestiaires, la bande à Navas montre les memes intentions de revenir dans la partie. A la 52ème minute, ce dernier adresse un excellent centre à Baba qui ne se fait pas prier pour envoyer le ballon au fond des filets de Palop. Il inscrit là son premier but sous ses nouvelles couleurs. Après l'égalisation, les deux équipes vont peu à peu se neutraliser. Mais à la 88ème, les filets vont de nouveau trembler grâce à Del Moral qui reprend un centre de Navas, décidément le meilleur des siens ce soir. Toutefois, le joueur est déclaré hors-jeu et le but est annulé. Le match se finit sur un score de parité, un sore qui ne fait l'affaire de personne si ce n'est de leur principal concurrent, Malaga qui s'est imposé aujourd'hui à Getafe. C'est certes le cinquième nul obtenu par l'Atletico sur les huit matches dirigés par El Cholo, mais le calendrier devrait s'annoncer un peu plus clément pour son équipe comme pour le Séville de Michel.