Espagne

Espagne Actualités

Résultats des 1/4 de finale d'Europa league

Résultats des 1/4 de finale d'Europa league

Fortunes diverses pour les clubs espagnols face à leurs adversaires néerlandais et germaniques tandis que le Sporting Portugal s'est rendu la qualification bien plus ardue.

AZ Alkmaar - Valence: 2-1

La bande à Soldado n'en finit plus de dégringoler. Après s'être fait rejoint par Malaga à la troisième place du classement, Valence enchaine une troisième défaite consécutive face aux Néerlandais de l'AZ Alkmaar. Pourtant les Chés ne sont pas mauvais dans le jeu, loin de là. Ils parviennent même à se procurer un bon nombre d'occasions franches mais à chaque fois il s'en faut d'un cheveu pour que les efforts valenciens ne se voient pas récompensés comme sur cette superbe combinaison où Feghouli, l'un des seuls à surnager en ce moment, laisse passer la passe de Soldado pour Jordi Alba qui  ajuste bien le portier adverse mais un défenseur adverse parvient à s'interteposer entre le ballon et la ligne de but. L'équipe d'Emery qui semblait s'être trouvé un équilibre en début de saison semble être rattrapée par ses vieux démons: les joueurs sont assaillis par ce doute qui enlève tout mordant en attaque et rend fébrile en défense. Si Topal égalise rapidement après l'ouverture du score de Holman, d'un bon coup de tête filet opposé, Valence ne va jamais réussir  à concrétiser sa domination. Comme un signe, alors que Jonas ne parvient pas à reprendre correctement le centre qui lui est adressé, quelques instants plus tard, Martens  sur une action similaire parvient à catapulter le ballon au fond des filets d'Alves pour donner l'avantage aux siens. Si les Chés peuvent encore y croire grâce à leur but marqué à l'extérieur et leur apparente superiorité dans le jeu, il faudra d'abord tenter de reprendre confiance à Mestalla dans le derby qui les opposera à Levante, ce weekend.

Atletico de Madrid - Hanovre : 2-1

Les matelassiers se sont fait peur. Pourtant le match commence fort idéalement pour les rouges et blanc: l'inévitable Falcao inscrit dès la 8ème minute le premier but de la rencontre en déviant de la tête un excellent coup franc de Gabi. Dès lors, l'Atletico domine et Falcao manque de peu le doublé vers la demi-heure de jeu. Puis alors que Hanovre ne s'est procuré encore aucune véritable occasion, sur un bon centre à raz de terre de Stindl, Diouf surgit et égalise pour les Allemands. Dès lors, l'équipe de Diego Simeone ne va cesser de pousser pour inscrire le but victorieux, et à dix minutes du terme, Salvio envoie une merveille de ballon enveloppé dans la lucarne du pauvre Zieler qui ne peut rien faire. Puis Diego manque d'aggraver le score d'un magnifique retourné acrobatique juste avant le coup de sifflet final. Malgré tout, rien n'est acquis pour les Espagnols qui devront batailler ferme pour arracher leur qualification.

Schalke 04 - Athletic Bilbao : 2-4

Ce match a été à n'en pas douter le plus spectaculaire de la soirée. Dans une rencontre riche en rebondissements c'est un Athletic Bilbao apathique, bien loin de ce qu'il a montré face à Manchester United au tour précédent, qui ouvre la marque par Llorente suite à une bourde d'Hildebrand. Mais dans la foulée, Raul fidèle à sa réputation de renard des surfaces égalise d'une subtile déviation au premier poteau. En seconde mi-temps, Raul, encore lui, qui voit le ballon rebondir sur un défenseur adverse suite à une tenative de une-deux ne se pose pas de questions et arme une somptueuse reprise de volée qui  finit dans les filets d'Iraizoz. Les Basques sont groguis et offrent peu de répondant, Schalke est déchaîné et est  à deux doigts d'accroitre son avantage mais Iraizoz veille au grain. Les Lions basques ont laissé passé l'orage et finalement, Llorente d'une tête au premier poteau offre aux siens l'égalisation. Ne voulant pas s'arrêter en si bon chemin, l'Athletic retrouve son jeu et suite à un brillant changement d'aile, De Marcos donne donne l'avantage aux siens avant que le jeune Muniain ne vienne conclure  un contre rondement mené pour achever leurs adversaires du soir. L'élimination des Basques parait en effet bien improbable.

Sporting Portugal - Metalist Kharkiv : 2-1

Les Portugais auraient pu repartir avec une avance confortable de deux buts s'ils n'avaient pas concédé un pénalty en toute fin de match que Xavier s'est chargé de transformer. Le voyage en Ukraine s'annonce donc plus compliqué que prévu pour cette autre équipe de Lions.