Liga espagnole, épisode 34: la journée d'avant

La 34 journée c'est surtout la journée précédent la 35e et son Clásico tant attendu. Une journée classique avec Messi et Ronaldo qui continuent à faire trembler les filets à un rythme effréné, et une lutte serrée qui continue à tous les étages : qualifications européennes, maintien.

Liga espagnole, épisode 34: la journée d'avant
Liga espagnole, épisode 34: la journée d'avant

Le chiffre de la journée : 41

Comme le nombre de buts qu’ont marqué jusque là Messi et Ronaldo en championnat. La saison dernière, le Portugais avait terminé meilleur buteur avec ce nombre au compteur, record historique. Cette saison il sera vraisemblablement battu, reste à savoir par qui.

 

Continuons en chiffre… 107

Ce Real Madrid version "record offensif" n'est pas juste l'oeuvre de Cristiano Ronaldo, Higuain et Benzema sont aussi bien placés dans le classement des buteurs (21 et 18 buts).

Ce n’est pas le nom d’une Peugeot mais le nombre total de but qu’à marqué jusque-là le Real Madrid en championnat. C’est le record du club qui est égalé, il datait de la saison 1989/1990, époque où les buteurs s’appelaient  Hugo Sánchez et Butragueño.

 

La course pour le titre : Rendez-vous samedi 20h

Avec la victoire du Real Madrid sur le Sporting Gijon et celle du Barça à Levante, l’écart est toujours de quatre points en faveur du club de la capitale espagnole. Le clasico qui aura lieu samedi à 20h à Barcelone sera donc décisif dans l’optique du titre. Reste à savoir s'il s'agira du dernier clasico de la saison où si les deux clubs se retrouveront à Munich...

 

Le derby de la journée : Rayo – Atlético

        

Il y avait un derby madrilène lors de cette journée et c’est l’homme en forme qui a donné la victoire aux siens. L’Atlético s’impose grâce à un but de Falcao. Un peu dans l’ombre dans ce championnat bipolaire où Messi et Ronaldo monopolisent l’attention, le Colombien réussit sa première saison en Espagne en marquant son 22e but de la saison et se situant sur le podium des meilleurs buteurs du championnat. L’Atlético Madrid qui paraissait à la dérive jusqu’à l’arrivée de Simeone sur son banc à une demi-finale d’Europa League à jouer et reste en course pour se qualifier en Ligue des Champions.

 

Point sur les postes européens : Tout est possible

Alors qu’il ne reste que quatre journées à jouer, 9 équipes sont encore en course pour les places qualificatives à l’Europe. Valence et Malaga restent respectivement 3e et 4e malgré des résultats négatifs (nul contre la Real Sociedad et défaite en déplacement à Barcelone face à l’Espanyol), leur plus proche poursuivant, Levante, a perdu contre le Barça, la menace vient donc d’équipes qui pensaient ne plus pouvoir se mêler à cette lutte : Osasuna, l’Espanyol, l’Atlético, l’Athletic ou encore le FC Seville. Chaque journée est décisive, difficile de faire un pronostique, mais il faut prendre en compte que certains de ces clubs sont encore sur plusieurs fronts : l’Athletic, l’Atlético et Valence sont demi-finalistes de l’Europa League, quant aux Basques ils vont aussi devoir gérer une finale de Copa del Rey. Un calendrier chargé qui pourrait donc s’avérer défavorable pour mener à bien la lutte en championnat.

 

Le carton du jour : Espanyol puissance quatre

              

Le carton du jour nous vient de Barcelone, mais une fois n’est pas coutume c’est l’Espanyol qui étrille son adversaire, et pas n’importe lequel.  Les Catalans dominent le FC Valence sur le score de 4-0 avec notamment un Sergio García des grands joueurs, décisif sans marquer de but. L’équipe de Pochettino se relance dans la course à l’Europe. Reste à confirmer lors de la prochaine journée en déplacement à Madrid, pour affronter l'Atlético. Pour Valence, la troisième place n’est pas encore gagnée.

 

La lutte pour le maintien : Impressionnant Real Saragosse

Saragosse semblait mort et enterré et pourtant ils ont retrouvé un réel espoir de se sauver. Depuis l’arrivée de Manolo Jimenez sur le banc, le club aragonais retrouve le niveau d’un club de première division et les joueurs répondent présents lors des matchs décisifs. Le Real Saragosse d’impose 1-0 sur son terrain contre Grenade. A 5 points des premier non-relégables, Grenade et Villarreal, le maintien paraît toujours difficile, mais au moins les joueurs ont su montrer une autre attitude et se sont donnés les moyens d'y croire. De leurs côtés, le Racing Santander et le Sporting Gijon semblent déjà condamnés. 

 

Tous les résultats et le classementhttp://fr.soccerway.com/national/spain/primera-division/2011-2012/regular-season/