Malaga rate le coche

Les joueurs de Manuel Pellegrini auraient pu assurer leur qualification en Ligue des Champions en cas de victoire ce soir, mais les andalous ont laissé filer le match en deuxième mi-temps. L’Atletico s’empare de la cinquième position au classement et peut toujours prétendre à la quatrième place.

Malaga rate le coche
Atletico
2
1
Malaga
Atletico: Courtois - Juanfran, Miranda, Godin, Filipe - Mario, Tiago, Diego, Salvio - Adrian & Falcao.
Malaga: Kameni - Sergio Sánchez, Demichelis, Weligton, Monreal - Isco, Camacho, Cazorla, Eliseu, Joaquín - Rondón.
SCORE: 0-1; min.37, Eliseu 1-1; min.68, Koke 2-1; min.79, Adrian
ARBITRE: César Muñiz Fernández

Malgré la finale d’Europa League de mercredi, Simeone décide d’aligner son onze de gala ce soir dans un match très important pour les deux équipes dans le cadre de la lutte pour les places européennes. Son compatriote Pellegrini en fait de même et aligne son équipe type.

Deux mi-temps, deux physionomies de match différentes

C’est Malaga qui dicte le rythme de la rencontre dès le coup d’envoi, se créant de nombreuses occasions par l’intermédiaire de Salomon Rondon, véritable poison pour la défense madrilène, mais qui ne parviendra pas à trouver le fond des filets de Courtois. Le tournant du match surgit à la trente-sixième minute. Sur une contre-attaque brillamment menée sur le côté gauche par Adrian, qui parcours toute la moitié de terrain adverse avant de centrer, Falcao rate l’immanquable alors qu’il n’avait plus qu’à pousser le ballon dans les cages. Le colombien envoie le ballon en six-mètres, frolant le poteau gauche des cages de Kameni.  C’est sur l’action précédente que Malaga inscrira son seul et unique but de la rencontre. Eliseu, coutumier de ce genre d’actions, donne l’avantage à son équipe d’une superbe frappe puissante de l’extérieur du pied qui fait trembler les cages du gardien madrilène, imparable.

La deuxième mi-temps semble commencer en suivant le même schéma, une domination de Malaga face à un Atletico impuissant et un milieu de terrain rojiblanco inexistant. C’est alors que Diego Simeone tente d’inverser la donne en remplaçant Mario Suarez par le jeune Koke, joueur au profil plus offensif. Et ce coaching s’avèrera gagnant, les Colchoneros vont reprendre possession du ballon et se procurer plusieurs occasions de but, notamment celle de Adrian qui ne parvient pas à trouver un angle de tir après avoir dribblé Kameni et est forcé de jouer en retrait. C’est ce même Koke qui inscrira le premier but madrilène à la soixante-huitième minute. Suite à un dégagement au poing de Kameni sur un corner, le joueur de l’Atletico récupère la balle dans l’axe en dehors de la surface, et sa frappe trompe le gardien camerounais de Malaga, impuissant car pas sur ses appuis. Courtois se montre également décisif lors de cette victoire, le portier belge détournant avec brio la seule occasion des attaquants andalous en deuxième mi-temps, consécutive à l’égalisation.

Le deuxième but sera l’œuvre d’Adrian à la soixante dix-neuvième minute, qui se présente seul face à Kameni suite à une déviation de la tête de Falcao. L’international espoir espagnol fait preuve de beaucoup de sang froid, une habitude pour lui cette saison, et inscrit le but de la victoire madrilène. Les joueurs madrilènes pourront tout de même s'estimer heureux du résultat en raison du but refusé à Camacho dans les arrêts de jeu, puisque le joueur de Malaga ne semblait visiblement pas en position de hors-jeu. 

Tout se jouera lors de la dernière journée

Malaga jouera son passeport pour la Ligue des Champions dans un match qui s'annonce plutôt favorable aux Boquerones, recevant le Sporting de Gijon, à domicile. Les joueurs de Gijon ont tout de même encore quelques chances chances de se maintenir en cas de victoire et de faux pas du Rayo Vallecano. L'Atletico affrontera Villarreal au Madrigal, luttant également pour le maintien. Une victoire permettrait aux madrilènes de sceller leur qualification pour l'Europa League, voir pour le tour préliminaire de la ligue des Champions en cas de faux pas de Malaga. A noter que l'Atletico à l'avantage au niveau du goal average particulier, qui donnerait donc la quatrième place aux Colchoneros en cas d'égalité de points.