Les adieux d'Emery gâchés

Pour son dernier match à la tête de l'équipe ché, Unai Emery aura connu une ultime défaite face à son club d'origine, la Real Sociedad.

Les adieux d'Emery gâchés
Real Sociedad
1
0
Valence
Real Sociedad: C.Bravo, Gonzalez, Ansotegi, Estrada, De La Bella, Aranburu, Illaramendi, Zurutuza, Griezmann, Vela, Aguirretxe
Valence: D.Alves, Bruno, R.Costa, Dealbert, Alba, Maduro, T.Costa, Bernat, Feghouli, Pablo.H, Aduriz
SCORE: 1-0, Griezmann, 64mn
ARBITRE: P. Perez Montero (ESP)

Pour cette dernière rencontre de la saison, sans enjeu pour aucune des deux équipes, Emery a décidé d'aligner la compo "bis" dans laquelle on remarque la présense du jeune Bernat sur l'aile gauche. Montanier pour sa part, a sorti l'artillerie lourde avec les Vela, Griezmann, Zurutuza,...Seul Prieto est sur le banc.Si ce match est le dernier d'Unai Emery à la tête de l'équipe ché, c'est également l'occasion pour Aranburu de faire ses adieux au public d'Anoeta après toute une carrière consacrée à défendre les couleurs de San Sebastian. Par ailleurs, les Pablo Hernandez, Aduriz, Dealbert, Maduro, tous présents sur la pelouse au coup d'envoi, sont également annoncés partants en cette fin de saison.

Une Real Sociedad redoutable en contre

Malgré l'absence d'enjeu, la rencontre part sur de bonnes bases. On sent que les "coiffeurs" de Valence veulent se mettre en valeur tandis que les Basques souhaitent offrir un bon résultat à leurs supporters pour fêter la fin de cette liga 2011/2012. Les Chés ont globalement la possessin du ballon mais toutefois ils peinent à rentrer dans la surface adverse et ils s'évertuent à balancer des centres pour la tête d'Aduriz qui rate le cadre à maintes reprises. Si dans le jeu les hommes d'Emery manquent d'idées et de justesse dans le dernier geste, c'est également le cas sur les nombreux corners obtenus qui ne donneront finalement rien. Les entrées de Piatti et de Jonas peu avant l'heure de jeu ne changeront pas grand chose. Si Valence est conquérant et peu incisif, c'est tout le contraire des hommes de Montanier qui guettent les temps faibles de l'équipe ché pour placer des contres assassins via leurs ailiers, Vela et Griezmann. Si Diego Alves repousse les premières tentatives durant la première mi-temps, il ne peut rien sur le centre de Prieto dévié par Griezmann pile à l'heure de jeu. 1-0, peu de danger  sera ensuite créé des deux côtés. A noter que le jeune Paco Alcacer est rentré en cours de jeu pour disputer les dix dernières minutes mais il n'a pu profiter d'aucun bon ballon. Finalement, la Real finit dans le ventre mou de la liga tandis que Valence réussit l'exploit de terminer comme le pire troisième d'une liga à vingt équipes avec 61 points.