Mirandés, petit poucet de la Copa, et le Real Madrid Castilla rejoignent la Liga Adelante

Retour sur le système des play-offs de Segunda B espagnol, et sur l'ascension du Real Madrid C et du CD Mirandés.

Mirandés, petit poucet de la Copa, et le Real Madrid Castilla rejoignent la Liga Adelante
Mirandés, petit poucet de la Copa, et le Real Madrid Castilla rejoignent la Liga Adelante

Le système espagnol diffère de celui connu en France, la Segunda B n’est pas une division unique où les trois meilleurs montent systématiquement. Cette troisième division, contrairement au National, est divisé en plusieurs groupes de vingt équipes chacun, et 4 clubs sont amenés à monter dans la catégorie au dessus. En effet, depuis la saison 2008/2009, les équipes s’affrontent en Segunda B dans des poules multirégionales sur toute une saison de 38 matchs. Il en ressort donc 4 champions qui s'affronteront pour deux places. Cette année, le Real Madrid Castilla (équipe B du champion d’Espagne actuel) termina premier du groupe I, composé d’équipes de Madrid, de Galice, d’Asturies, Castille-la-Manche et les iles Canaries. Pour ce qui est du groupe II, regroupant le Pays Basque, la Cantabrie, Castille-et-Léon, la Rioja et les terres de Navarre, le champion n’est autre que le CD Mirandés, demi-finaliste de la Copa del Rey. L’Atlético Baleares est lui le grand vainqueur du groupe III, s’étalant sur la côte est espagnole avec la Catalogne, la Communauté Valencienne, les iles Baléares et enfin Aragon. Le dernier champion, celui de groupe IV, le groupe du sud de Murcia, jusqu’à l’Extremadura en passant par l’Andalousie, c’est vu couronné l’équipe de Cadiz.

Ces 4 champions de leurs poules doivent donc s’affronter pour rejoindre l’élite du football espagnol, la Liga Adelante. Pour cela, un tirage au sort est effectué pour créer deux finales allers-retours, on parle des plays-offs pour monter. Les vainqueurs de ces éliminatoires, seront promus en seconde division espagnole. Ce tirage au sort effectué début Mai a donné les rencontres suivantes : Real Madrid Castilla – Cadiz, et Mirandés – Atlético Baleares.

Il y a une semaine les matchs aller avaient eu lieu, les madrilènes étaient allé l’emporter 3-0 en terre andalouse, tandis que le club de Mirandés s’était imposé sur le score minime de 1-0. Les matchs retours promettaient donc d’être passionnants. Le Real Madrid Castilla accueillait dans son stade l’équipe de Cadiz, devant son président Florentino Perez endeuillé par la perte de sa femme cette saison. Les madrilènes, qui avaient échoués à ce stade de la compétition l’an dernier, n’ont pas flanché. Jésé, libéré par les U19 pour l’occasion, n’aura eu besoin de que dix minutes pour donner l’avantage aux siens. Mosquera vingt minutes plus tard décida d’enfoncer les andalous en marquant le 2-0 sur un superbe coup-franc. Dès la deuxième mi-temps la fête madrilène continua, Joselu, puis Mosquera à nouveau aggravèrent la situation. Morata viendra même se joindre à la fête en marquant le cinquième but des madrilènes. Le but de De Coz en devient presque anecdotique. Mourinho qui étaient dans les gradins, a pu voir qu’à Madrid, la cantera est bien présente et de qualité, le club remonte en deuxième division cinq ans après être descendu. L’année prochaine, nous aurons donc un clasico espagnol en Liga Adelante.

Pour Mirandés, ce fut un peu plus compliqué. Bousculés dès le début de la rencontre, l’équipe est rapidement menée. La domination des baléares est même outrageuse, jusqu’à la 82éme minute de la rencontre. Pablo Infante remet les compteurs à zéro sur penalty. La pression envahit le terrain, on se précipite et on arrive plus à rien. C’est à ce moment là qu’Alain vient donner l’avantage définitif aux siens. L’équipe de Mirandés vient de signer là l’une des plus belles pages de son histoire, demi-finaliste de Copa del Rey et promus en seconde division espagnole, une saison que personne n’est prêt d’oublier. La finale, elle aussi aller-retour, aura lieu début Juin et désignera le vainqueur de la catégorie Segunda B

Ils restent donc 2 places à pourvoir pour monter dans la catégorie au dessus, un système de play-off est mis en place voyant s’affronter les 4éme 5éme et 6éme de chaque poules en douze rencontres aller-retour. Les six équipes qui en sortent vainqueurs, s’affrontent avec les deux défaits en finale. Ces 8 clubs jouent des éliminatoires aller-retour, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que deux clubs, qui rejoindront donc Mirandés et le Real Madrid Castilla.