A horaire exceptionnel, match exceptionnel?

Le Real Madrid se lèvera de bonne heure pour ouvrir la journée dominicale. C'est à midi, horaire inédit au Santiago Bernabéu, que les madrilènes chercheront une victoire face à l'Osasuna. Cela permettrait aux joueurs de Mourinho de rester leader.

A horaire exceptionnel, match exceptionnel?
A horaire exceptionnel, match exceptionnel?

Les madrilènes veulent offrir un bon apéritif à leurs supporters et surtout affirmer leur rafale triomphale, qui s'élève à neuf victoires consécutives et cinq rencontres sans encaisser de buts.

Le Real Madrid n'est pas habitué à ce nouvel horaire matinal. Le club a joué trois fois à 12H00, à chaque fois à l'extérieur et lors du derby face au Rayo Vallecano... Le dernier match était en 1995, et il s'était soldé sur le score d'un 5à1 pour les merengues. A l'époque, Jorge Valdano, était sur le banc madrilène, il venait de gagner la Liga après avoir stopper la suprématie de la Dream Team de Cruyff. Depuis de l'eau est passé sous les ponts puisque l'ex directeur sportif a été viré du bateau par un novice du Real. L'horaire réussit donc aux hommes de la capitale, et qui convient surtout à José Mourinho. L'entraineur portugais a avoué cette semaine qu'il préférait jouer à cette heure-ci plutôt qu'à 22 heures.

Devant son public, qui devra changer ses habitudes pour se rendre au Bernabéu, le Real Madrid tentera alors de venir à bout de l'Osasuna sans Kaká, Marcelo et Carvalho, toujours à l'infirmerie. Celui qui fait son grand retour est Sahin, première convocation et peut être premières minutes en Liga. Après plusieurs mois d'absences et une rechute en début de saison, le turque pourrait enfin montrer ce qu'il vaut à Madrid. Un renfort de poids pour le Real, puisque l'Osasuna peut être considérée comme une équipe difficile. En deux rencontres, le Real n'a réussi à percer la défense des hommes de Mendilibar qu'une seule fois. La machine à but du Real devra donc carburer pour ramener les trois points.

De son côté l'Osasuna arrive au Bernabéu avec 9 joueurs absents, mais avec des grandes espérances. En effet, les navarrais viennent tout juste de battre l'ancien leader Levante, et ils ont aussi l'habitude de poser des problèmes aux madrilènes.

 
    

L'Osasuna ne gagne plus dans la capitale depuis 7 ans, mais l'espoir de prendre les trois points est bien présent. Un peu de nostalgie et un retour 20 ans en arrière ramènent le sourire au peuple basque. Un 30 décembre 1990, le Real Madrid se faisait humilier sur le score de 4à0 dans son propre stade. Jan Urban, auteur d'un triplé ce soir-là, est un homme que personne n'oubli. Deux décennies après, l'exploit de l'ex-footballeur polonais est encore bien vivant dans les mémoires.

Ce match a déjà un horaire d'exception, son contenu le sera-t-il aussi? Ce qui est déjà sur, c'est qu'on assistera à une grande rencontre.