Place à la Liga, place au football.

La treizième journée de Liga commence avec les équipes en lice dans la Ligue des Champions. Le Virus FIFA peut altérer n'importe quel pronostic, sans compter le surmenage accumulé par les internationaux. Dimanche, c´est le milieu du classement qui se livre une bataille acharnée, avec des équipes aux coudes à coudes tentant de s´éloigner de la zone de relégation pour rejoindre la première partie du classement.

Place à la Liga, place au football.
Place à la Liga, place au football.

  

  Le bal de samedi commence au Madrigal avec l´affiche Villarreal - Betis, deux clubs qui se suivent au classement. Un match nul ne serait pas mauvais pour les joueurs de José Mel mais pour sortir de la crise, les andalous devront se livrer pour enfin obtenir la victoire tant attendue. Le Sous-marin jaune de son côté, en pénurie de résultats positifs, tentera de prendre aussi les trois points et d´enchaîner ainsi les victoires. Les blessures répétitives laisse entrevoir peu d´optimisme,  sans compter que le bilan face au Bétis est loin d´être favorable. Match prudent donc, pour deux équipes en proie aux tourments.

 

   A 20 heures, le Barça reçoit Zaragoza. Un match a priori simple pour l´ogre catalan. Mais voila, le champion en titre vient de gagner d´un but seulement le modeste Hospitalet et de sauver un petit point face à l'Athletic. Des résultats loin d´être très convainquants. Personne ne doute que le fait de voir le Real devant  devrait remotiver l´équipe de Guardiola. Mais à l´image de Messi, les joueurs tirent un peu la langue face à tant de rencontres et de kilomètres parcourus. Quant aux visiteurs, la victoire les fuit depuis quatre matchs. A la seizième place du classement, l´équipe irrégulière d´Aguirre rêve de faire tomber le Barça. Les déclarations de l´ex perico Luis García illustre parfaitement l´envie de son équipe. On espère donc voir un match surprenant.

 

   A 22 heures, l´affiche de la journée, Valence - Real Madrid. C´est un public euphorique et revanchard qui attends les madrilènes à Mestella. L´appel du club à la Senyera Coronada, démontre un peuple plein d´orgueil désirant oublier rapidement le 6-3 de la saison passé. Le Real arrive lui avec un Ronaldo touché et des internationaux fatigués. Mais l´énergie des deux équipes semble être similaires, tout peut donc arriver sur le terrain. Un duel très intéressant puisque la machine à but du Real à fait forte impression à l´extérieur (39 buts) et de son côté Valence n'a pas encore perdu à domicile en sachant faire face à de gros calibres comme Chelsea ou le FC Barcelone. Tout laisse présager un match de football pur, avec un grand F.

 

   Le match matinal du dimanche aura lieu à Donostia, avec un Real Sociedad-Espanyol. Un match crucial pour l'équipe de Montanier, la lanterne rouge inespérée du classement. Il est probable de voir les joueurs de la Real laisser leur trippes sur le terrain pour obtenir cette victoire indispensable. Les hommes de Pochettino, de leur côté, malgré une défaite face au Villareal, continue leur bonne lancée et s´agrippe à la première partie du classement. Les catalans occupent actuellement la septième place, et continuent de proposer un football attractif. Un match intense nous attend donc pour commencer la journée de dimanche.

 

   Le Molinón sera lui la scène d'un duel de modestes. Le Sporting de Gijon et Getafe fuient la zone rouge comme le diable et ont tous deux besoin de points. L'équipe madrilène a fait forte impression face à l´Atlético. Un grand bol d´air, mais à l´extérieur elle a encore besoin de se rassurer puisque jusqu´à ce jour, elle n´a obtenue qu´un point en cinq rencontres. Les joueurs de Preciado eux, sont loin de trouver fortune dans leur stade, avec une  victoire qui ne leur octroie pas beaucoup de garantie. Nul doute que le match sera disputé, et il est difficile de savoir vers qui penchera la balance.

 

  Le Rayo Vallecano part attaquer le Reino de Navarra, avec l´espoir de prendre un point à l´Osasuna. Les madrilènes tenteront de profiter de leur bon moment de jeu pour enchaîner des résultats positifs, sachant que l´équipe est pour l´instant meilleure à l´extérieur qu´à domicile. De son côté l´Osasuna est en confiance sur ses terres, 17 points de pris sur 21 joués cette saison, et 5éme meilleure équipe à domicile en 2011. Les navarrais essaieront donc de faire oublier à leurs supporters la défaite écrasante subit face au Real Madrid. Une rencontre disputée et intéressante.

 

   Sánchez Pijuán accueille un classique du football espagnol, Sevilla Atheltic Bilbao. Les lions de Bielsa arrivent comme une flèche, sûrs de leur force et de leur jeu.. Marcelino lui, sait que ce match peut permettre à Sevilla de se lancer dans la course à l´Europe. Une défaite quant à elle, ralentirait fortement les andalous. Avec une seule victoire à l´extérieure, les basques affrontent le match avec le même objectif, se placer en haut du classement. C´est donc un match décisif et à saveur européenne qu´on verra, un vrai combat affirment les joueurs des deux équipes.

 

   L´Atlético lui doit recevoir Levante. L´équipe valencienne vient de perdre le derby, et a besoin de se relancer ne serait ce que pour démontrer qu´elle n´est pas si mauvaise qu´on le prétend actuellement. Personne ne doute que ses vieux guerriers livreront une nouvelle bataille pour rajouter 3 points aux 11 pris à l´extérieur cette saison. Les joueurs de  Manzano eux, ont besoin de ces trois points pour rejoindre le haut du classement. Sinon, le mot crise recommencera à retentir dans la bouche des colchoneros. Un match à bout de force et d´espoir pour ces deux équipes sur une pente descendante

 

  Granada reçoit Mallorca à domicile. Les mallorquinas arrivent titubants, encore bien tendre dans l'étape Caparrós. Une opportunité pour les joueurs de Fabri, qui ont obtenu à peine six points de dix-huit possibles à domicile. Granada n´a plus le choix. Cette pression peut avoir deux visages: se surpasser sur le terrain ou être tenaillé, ce qui équivaut à perdre ses moyens. Les joueurs des Baléares, de leur côté, n'ont pas eu un seul joueur international, la pause leur a donc permit de préparer le match à fond. L´engagement sera de la partie.

 

   La treizième journée de Liga s´achèvera Lundi avec la visite du Malaga au Racing de Santander. La 'jequeteam' a été construite pour gagner ce type de match, mais l'orgueil cantabre veut aussi obtenir quelque chose. L'équipe de Pellegrini n'est pas très puissante en dehors de La Rosaleda (5 points de 18 possibles) et le Sardinero est un stade difficile de conquérir. Le Racing a apprit à souffrir, et l´équipe fera l´effort nécessaire pour tenir face aux andalous motivés. Un match surement imprévisible.