Sujets du jour:
Connect with facebook

Gomez libère l'Allemagne

Dans un match intense entre deux formations très attendues, les Allemands sont parvenus à l’emporter sur un score de 1-0 lors de ce premier choc de l’Euro 2012 les opposant au Portugal.

Gomez libère l'Allemagne
Allemagne
1
0
Portugal
Allemagne: Neuer - Boateng, Hummels, Badstuber, Lahm - Khedira, Schweinsteiger - Müller (90. L.Bender), Özil (87. Kroos), Podolski - Gomez (80. Klose)
Portugal: Rui Patricio - Joao Pereira, Pepe, Bruno Alves, Fabio Coentrao - Miguel Veloso - Raul Meireles (80. Silvestre Varela), Joao Moutinho - Cristiano Ronaldo, Helder Postiga (70. Nelson Oliveira), Nani
SCORE: 1-0 Gomez (72.)
ARBITRE: Stéphane Lannoy - Avertissements : Badstuber, Boateng (Allemagne), Helder Postiga, Fabio Coentrao (Portugal)
ÈVÉNEMENTS: Euro 2012 - Poule B - 1ère journée à Lviv (Ukraine) - Coup d'envoi 20h45

Après la surprenante défaite des Pays-Bas face au Danemark, nous nous demandions comment les deux équipes allaient aborder la rencontre. Côté allemand, on retrouvait Mats Hummels et Mario Gomez titulaires, reléguant Per Mertesacker et Miroslav Klose sur le banc de touche. Paulo Bento alignait l’équipe attendue, sans réelle surprise.

D’entrée de jeu, ce sont les Allemands qui prennent les choses en main. Très sûrs balle au pied, ils se créent la première opportunité sur une tête de Mario Gomez, qui ne parvient tout de même pas à inquiéter Rui Patricio. Forcés de jouer en contres, les Portugais manquaient de justesse dans leurs transmissions pour inquiéter réellement la défense des protégés de Joachim Löw. Les Allemands dominent donc cette première période sans pour autant se montrer dangereux tant la défense portugaise semblait bien en place. Quelques tentatives de Lukas Podolski restaient sans danger tant le gaucher manquait d’application dans le dernier geste. C'est donc une domination allemande mais stérile, où les occasions franches se font trop rares.

Mais peu de temps avant la mi-temps, la défense allemande négocie mal un corner lusitanien et le ballon revient dans les pieds de Pepe. Le défenseur central du Real Madrid tente sa chance des 11 mètres mais la barre d’un Manuel Neuer battu vient sauver le gardien de la Nationalmannschaft. Nous aurions pu croire à un remake d’Allemagne-Angleterre lors de la dernière coupe du monde sur la frappe de Lampard, mais cette fois-ci, le ballon ne rebondit que sur la ligne des buts allemands. Les 22 acteurs retournent donc au vestiaire sous un score nul et vierge.

Gomez ouvre le score

Mario Gomez sur sa troisième tentative

Au retour de la mi-temps, Paulo Bento et Joachim Löw font confiance à leurs formations et c’est donc sans le moindre changement que la rencontre reprend son cours. Dans une rencontre toujours très équilibrée et sans domination franche d’une des deux équipes, c’est encore Mario Gomez qui s’illustre d’une tête qui passe au dessus du cadre peu avant l’heure de jeu. Et alors que nous nous demandons que fait Cristiano Ronaldo, le capitaine portugais est lancé à la 64ème minute dans le dos de la défense. Mais le retour magistral de Jérôme Boateng, se jetant dans les pieds du numéro 7 lusitanien, permet aux Allemands de rester dans la rencontre.

C’est alors que Joachim Löw planifie de sortir Mario Gomez pour faire entrer Miroslav Klose. Mais alors que l’attaquant, qui fêtait ses 34 ans hier, se prépare, Mario Gomez ouvre la marque pour les triples champions d’Europe ! Sur un centre légèrement dévié de Sami Khedira, Gomez croise sa tête (72.) et ne laisse aucune chance à Rui Patricio. L’Allemagne mène alors 1-0 et l’entrée de Miroslav Klose est reportée de quelques minutes.

Par la suite, c’est le Portugal qui est forcé de réagir. Les entrées de Varela et de Nelson Oliveira apportent de la fraîcheur aux coéquipiers Cristiano Ronaldo. C’est alors que le Portugal profite de leur excellente préparation pour assiéger les buts allemands. Les frappes portugaises sont dans un premier temps incapables d’inquiéter Manuel Neuer, contrairement à un centre de Nani (84.) qui trouve la barre transversale, deuxième de la soirée pour les Portugais. Mais la plus grosse opportunité viendra de Silvestre Varela qui réceptionne un centre en retrait, mais la brillante sortie du portier allemand bloque la tentative de l’ailier tout juste entré en cours de jeu.

L’Allemagne remporte donc une victoire très précieuse et se retrouve à la première place de la poule B, aussi appelée « poule de la mort », à égalité avec les Danois. Le Portugal, qui peut se targuer d’avoir réalisé une performance vraiment encourageante et solide, devra affronter le Danemark lors de la prochaine journée. Les hommes de Joachim Löw affronteront des Hollandais revanchards et dos au mur. La prochaine journée pourrait d’ores et déjà s’avérer décisif tant une victoire lors de la première rencontre est primordiale. D'ailleurs, à chaque fois que les Allemands l'ont emporté lors de ce premier match, ils sont parvenus à atteindre la finale de la compétition. L'avenir nous dira si l'histoire doit se répéter ou non...

 

Crédits photos : Daylife