Sujets du jour:
Connect with facebook

Le Portugal s’est fait peur

Après avoir mené 2 à 0, le Portugal s’est fait rejoindre par le Danemark. Il faudra un but de Varela dans les dernières minutes pour que les portugais s’imposent et préservent leurs chances de qualification.

Le Portugal s’est fait peur
Portugal
3
2
Danemark
Portugal: Rui Patricio - Pereira, Bruno Alves, Pepe, Coentrao - Meireles (Varela 84ème), Veloso, Moutinho - Nani (Rolando 89ème), Postiga (Oliveira 64ème), Ronaldo
Danemark: Andersen - Jacobsen, Kjaer, Agger, Poulsen - Kvist, Eriksen, Zimlig (Poulsen 16ème) - Rommedahl (Mikkelsen 60ème), Bendtner, Krohn-Dehli (Schône 90ème)
SCORE: Pepe (1-0, 24ème), Helder Postiga (2-0, 36ème), Bendtner (2-1, 41ème), Bendtner (2-2, 80ème), Varela (3-2, 87ème)
ARBITRE: Arbitrage de M. Thomson - Avertissements pour Poulsen, Jacobsen, Meireles et Ronaldo
ÈVÉNEMENTS: Euro 2012 - Groupe B - Lviv Arena

Battu par l'Allemagne, le Portugal affronte d'étonnants danois qui ont défait de décevants bataves.

Les portugais prennent l’avantage

En début de match, les danois jouent sans complexe et pressent la défense lusitanienne mais Pepe mais veille au grain. Les portugais, et notamment leur vedette Christiano Ronaldo, montent cependant en rythme. Si les premières frappes et coup-francs ne sont pas cadrés, le danger se précise sur le but d’Andersen.

Une occasion de  Helder Postiga est détournée en corner. Moutinho le tire et Pepe surgit au premier poteau pour placer une tête victorieuse (1-0, 24ème). Peu après, le Portugal va creuser l’écart. Pereira récupère un centre contré et lance Nani côté droit. Le centre du joueur de Manchester United est repris par Helder Postiga qui place le ballon sous la barre (2-0, 36ème).

Le Danemark revient

Les danois sont empruntés et ne paraissent guère en mesure d’inquiéter Rui Patricio. Ils reviennent pourtant au score en fin de première mi-temps. Eriksen sert Krohn-Dehli dans la surface qui devance la sortie de Rui Patricio et remet de la tête à Bendtner qui marque dans le but vide (2-1, 41ème).

En seconde mi-temps, les deux équipes se neutralisent. La partie manque de rythme et les joueurs habituellement décisifs semblent empruntés, comme Christiano Ronaldo qui manque deux duels avec Andersen (50ème et 79ème) et comme Bendtner qui croise trop sa frappe (72ème).

C’est pourtant bien Bendtner qui relance les danois dans le match. Mikkelsen centre de la droite vers le second poteau. Pepe est trop court et laisse Bendtner placer une nouvelle tête victorieuse (2-2, 80ème).

Les portugais se sauvent in extremis

Le Portugal semble avoir laissé passer sa chance. Mais c’est sans compter sur Varela. Entré en jeu à la 84ème minute, l’attaquant de Porto est à la réception d’un centre de Contrao. Sa reprise du gauche est totalement ratée mais le ballon reste à proximité, lui permettant de tenter sa chance du droit et de battre Andersen d’une frappe puissante (3-2, 87ème).

Avec cette victoire, le Portugal revient à hauteur du Danemark au classement. La lutte pour la seconde place derrière l’Allemagne sera serrée. Pays-Bas/Portugal et Danemark/Allemagne seront des matchs à grand suspense.