Jean-Paul Abalo : "Il faudra mobiliser les troupes"

Tout juste retraité, l’ancien capitaine des Eperviers de Togo (36 ans, 67 sélections), notamment passé par Amiens SC (France) et l’APOEL Nicosie (Chypre), nous donne son avis sur les prochaines rencontres du Togo.

Jean-Paul Abalo : "Il faudra mobiliser les troupes"
"La RD Congo ne nous a jamais sourit" / Panoramic

Le 3 juin prochain, le Togo accueille la Lybie. Ce match pourrait-il être le déclencheur d’une bonne série pour le Togo ?


Il est très important de gagner ce premier match, ça conditionnera la suite des évènements. Aujourd’hui, on ne connait pas l’état d’esprit de l’équipe du Togo. Je viens d’apprendre qu’Adebayor ne viendra pas jouer ce match, donc on verra. Pour battre la Lybie, ça sera difficile, car depuis sa participation à la dernière Coupe d’Afrique, cette équipe a montré qu’elle n’était pas une équipe facile à jouer.


L’absence de Sheyi Adebayor, combinée à celle de Razak Boukari va-t-elle porter réel préjudice aux Eperviers ?


Oui, car ce sont deux joueurs très importants dans le dispositif de l’équipe actuelle. Maintenant, il y a d’autres joueurs capables de prendre le relais. Si tout le monde répond présent, on peut gagner ce match. Mais c’est vrai que l’absence de ces deux joueurs va se faire ressentir.



Quel est ton avis sur le match retour des éliminatoires de la Can 2013 contre le Kenya ?


Contre le Kenya, on s’en sort très bien avec ce résultat de deux buts à un. Durant une partie du match, on a eu de la réussite. On a concédé beaucoup d’occasions et on aurait pu prendre plus de buts. Aujourd’hui, un seul but nous qualifierait. On a donc une grande chance de passer au tout suivant. Mais pour cela, il faudra mobiliser vraiment les troupes et que les joueurs se sentent concernés. Jouer le Kenya ne sera pas une partie de plaisir.



Pour finir, la RD Congo et le Cameroun qui sont dans le groupe des éliminatoires du Mondial 2014 sont-ils dangereux pour le Togo ?


Jouer la RD Congo ne nous a jamais sourit. On est souvent tombés dans le groupe de la RDC, comme à la CAN 2006, ou pendant les éliminatoires de la Coupe du Monde en 2005. Cette équipe a toujours été difficile à battre. Avec Claude Le Roy qui a repris l’équipe et qui connait bien la maison, ils devraient faire de bonnes choses. Mais que ce soit le Cameroun ou la RDC, voire même la Lybie, ces équipes sont vraiment à craindre.