Le Mali y a mis la manière

Large vainqueur à l’aller (3-0), le Mali est allé étriller le Botswana à Gaborone (4-1), se qualifiant avec brio pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

Le Mali y a mis la manière
Botswana
1 4
Mali

Malgré une cascade de forfaits - parmi lesquels Mohamed Sissoko, Seydou Keita et Fousseni Diawara - le Mali s'est promené au Botswana, et prendra part à la CAN 2013

Le Mali fait respecter la hiérarchie

Les Aigles s’affirment un peu plus comme une des nations qui comptent sur le continent africain. Troisièmes de la dernière Coupe d’Afrique des Nations, ils ont brillamment décroché leur place pour l’édition 2013. Lors de la première manche, les hommes de Patrice Carteron avaient déjà fait la différence (3-0). Il aurait fallu un miracle pour que les Zèbres empêchent le Mali et sa colonie de pensionnaires de Ligue 1 d’être de la partie en Afrique du Sud. Celui-ci n’a pas eu lieu. Devant des tribunes clairsemées et face à un adversaire très inférieur à lui sur le plan de la maitrise technique, il s’est facilement imposé et participera pour la huitième fois de son histoire au rendez-vous du football africain.

Un récital

Cheick Diabaté a été le déclencheur d’une avalanche de buts. Déjà auteur d’une réalisation sur penalty à l’aller, l’avant-centre des Girondins de Bordeaux a ouvert le score à la demi-heure de jeu. Peu après le repos, Modibo Maiga, opportuniste, a suivi un tir repoussé par la barre pour accentuer l’avance malienne (56e). Comme Diabaté, il avait également scoré lors de la première confrontation. L’attaquant de West Ham a ensuite mis sur orbite Mamadou Samassa d’une lumineuse ouverture, lequel s’est joué du portier Botswanais avant de conclure dans la cage vide (72e). Le Sochalien Kalilou Traoré a alourdi la note en trompant le gardien adverse d’une frappe rasante de trente mètres (79e). Le Botswana a tout de même réussi à sauver l’honneur, grâce à un tir croisé depuis l’extérieur de la surface (88e).