Le CSKA Moscou et l'Anzhi Makhachkala en finale de coupe de Russie

Les demi-finales de la coupe de Russie se sont disputées Mardi et Mercredi, le CSKA Moscou se rendait sur le terrain du FK Rostov tandis que le Zenit Saint-Petersbourg recevait l'Anzhi Makhachkala au stade Petrovsky pour l'affiche de ses demi-finales, retour sur ces deux matchs :

Le CSKA Moscou et l'Anzhi Makhachkala en finale de coupe de Russie
Le CSKA Moscou et l'Anzhi Makhachkala en finale de coupe de Russie

FK Rostov 0-2 CSKA Moscou :

Un grand Doumbia contre un FK Rostov vaillant

Le CSKA s'est imposé aux forceps dans sa demi finale qui l'opposait au FK Rostov grace à deux buts en prolongations. Seydou Doumbia qui revenait de blessure à une nouvelle fois permis au CSKA Moscou de s'imposer dans un match tendu du début à la fin.

Dans une ambiance exceptionnelle au stade Olimp — 2 de Rostov, le CSKA Moscou n'a pas pu se défaire du FK Rostov dans le temps réglementaire, et c'est dans les prolongations que la différence s'est faite, grace Seydou Doumbia auteur du premier but sur un centre de Kirill Nababkin arrière gauche du jour avant que l'ivoirien offre le deuxième but du CSKA a Ahmed Musa dans les dernières secondes du match. Si la première période etait relativement tranquille au niveau des occasions de buts, le match s'est débridé en seconde période avec deux cartons rouges pour Sergey Ignashevich et Danko Lazovic, c'est donc à 10 contre 10 que les deux équipes se sont affrontées en se livrant pour aller chercher la victoire. les arrêts spectaculaires de Stipe Pletikosa, auront permis a Rostov d'y croire jusqu'au bout, mais l'envie et le courage des joueurs de Miodrag Bozovic n'ont pas suffi face à la supériorité technique du club de Moscou. Avec cette victoire, le CSKA décroche sa 10ème finale de coupe de russie dans un match qui aura été tout sauf facile pour les joueurs de Leonid Slutsky qui espèrent désormais gagner le championnat et la coupe.

 
 
Zenit Saint-Petersbourg 0-1 Anzhi Makhachkala :
Ultra domination du Zenit pas suffisant pour terraser l'Anzhi
 
 
Dans la deuxième demi finale, l'Anzhi a fait preuve d'un froid réalisme au Stade Petrovsky de Saint-Petersbourg, dominé dans tout les secteurs de jeux par un Zenit surmotivé, le club de Makhachkala a su laisser passer l'orage avant de faire la différence grace à son capitaine Samuel Eto'o à l'heure de jeux.
 
Guus Hiddink et Luciano Spalletti ont alignés leurs meilleures formations, et si l'on prend en compte les dernières prestations en championnat, l'Anzhi etait légèrement favoris, cependant la performance des joueurs d'Hiddink est nettement un ton en dessous alors que le Zenit qui avait écraser la modeste équipe de Vlavikavkaz semblait plus fragile tactiquement ces dernières semaines. Cependant ce sont bien les joueurs de Spalletti qui ont eu le controle du match et les occasions nettes de but, et si le club de Makhachkala s'en sort avec un score vierge en première période c'est uniquement grâce au terrible manque de finition des joueurs du Zenit. 14 tirs à 5, 56% de possession de balle, 9 corners, 19 fautes, les chiffres de la rencontre témoignent de l'intensité du match et de la pression du le Zenit sur son adversaire, malheureusement pour le champion de russie en titre, cette ultra domination n'aura pas permis au club de Saint-Petersbourg de faire la différence.
L'Anzhi Makhachkala réalise donc le hold up parfait, en se qualifier sans trop briller, les coéquipiers de Samuel Eto'o retrouveront le CSKA Moscou en finale de la coupe de Russie qui se jouera le Samedi 1er Juin à l'Akhmat Arena de Grozny.