Signé Zlatan

Suspendu pendant trois matchs, Zlatan Ibrahimovic a signé son retour d'un triplé, face à une équipe de Palerme dépassée.

Signé Zlatan
Palerme
0
4
Milan AC
Palerme: Viviano - Muñoz, Migliaccio, Mantavani, Pisano - Bertolo (Aguirregaray 50ème), Donati, Barreto - Ilicic (Zahavi 84ème) - Budan (Della Rocca 60ème), Miccoli
Milan AC: Abbiati - Abate, Bonera, Thiago Silva, Antonini (Mesbah 46ème) - Nocerino, Ambrosini, Muntari - Emanuelson (El Shaarawy 54ème) - Ibrahimovic, Robinho (Inzaghi 81ème)
SCORE: Ibrahimovic (21ème, 31ème, 35ème), Thiago Silva (58ème)
ARBITRE: Arbitrage de M. Orsato
ÈVÉNEMENTS: Série A - 26ème journée - Stade Renzo Barbera à Palerme

Une dépendance envers l'efficacité de Zlatan Ibrahimovic a souvent été évoquée à propos du Milan AC. Mais son absence pendant trois matchs pour cause de suspension, n'a pas porté préjudice aux milanais, qui ont réalisé deux victoires et un nul. En déplacement à Palerme, le Milan AC retrouvait donc son buteur vedette qui s'est chargé de rappeler à tous que, sans lui le Milan est bon, mais avec lui, le club est encore meilleur.

Mainmise milanaise

Palerme n'aura jamais voix au chapitre. Dès l'entame, les visiteurs mettent la main sur le jeu. Ibrahimovic frappe en force des vingt mètres mais Viviano repousse sur Antonini qui a bien suivi mais un défenseur s'interpose de la tête (4ème). Robinho se faufile à droite et tir à ras de terre mais ne trouve que le petit filet de Viviano (5ème). Palerme réagit mollement. Barreto effectue un une deux avec Ilicic puis déclenche une frappe du droit cadrée mais captée par Abbiati (12ème).

Le show Ibrahimovic

Palerme relance dans l'axe mais se fait contrer. Robinho sert Ibrahimovic qui frappe du droit et bat Viviano d'une frappe enveloppée (0-1, 21ème). Un corner de Palerme donne lieu à un cafouillage devant le but d'Abbiati mais la défense dégage en touche. Sur la touche, Robinho récupère le ballon et amorce le contre. Il sert Ibrahimovic à l'entrée des dix-huit mètres. Ce dernier feinte la passe vers Robinho qui prend la profondeur à droite, crochète sur la gauche et place un pointu du gauche qui trompe à nouveau Viviani (0-2, 31ème). Ce n'est pas encore fini pour le suédois. Il obtient le ballon à vingt-cinq mètres du but adverse. Aucun défenseur ne s'approche pour le presser. Ibrahimovic place alors une belle frappe enroulée du droit qui laisse Viviani sans réaction (0-3, 35ème). Ibrahimovic est servi au point de penalty. Il reprend à bout portant mais Viviano parvient à glisser son pied entre le ballon et sa ligne. Le quadruplé n'était pas loin (38ème).

Milan déroule

Thiago Silva tire un coup franc. Sa frappe lourde et tendue à ras de terre transperce le mur et oblige Viviano à se détendre pour détourner en corner d'une main ferme (52ème). El Shaarawy, qui vient d'entrer récupère le ballon sur la gauche. Il ajuste un centre parfait au point de penalty que Thiago Silva reprend d'une tête décroisée et victorieuse (0-4, 58ème). La messe est dite mais Palerme tente de sauver l'honneur. Miccoli est servi dos au but dans la surface milanaise. Il décale pour Barreto qui reprend du gauche. Son ballon s'écrase sur le montant droit d'Abbiati (62ème). Mais les locaux ne se montrent guère dangereux, impuissants à déstabiliser les milanais. Il faut une erreur de Thiago Silva pour que Palerme ait une nouvelle occasion. Sa relance dans l'axe revient à Zahavi qui se précipite et voit son ballon s'envoler (82ème).

Mano à mano avec la Juventus

Cette victoire facile et logique permet à Milan de maintenir la pression sur la Juventus qui reçoit Vérone ce soir et compte encore un match en retard à Bologne mercredi. Nul doute que le champion se trouve parmi ces deux équipes.