Un derby romain âpre

La Lazio s'impose face à la Roma dans un derby hâché. La Lazio a fait parlé sa rigueur et son efficacité face à une Roma, vite réduite à dix, qui présente un bien meilleur jeu commet trop d'erreurs en défense.

Un derby romain âpre
AS Roma
1
2
Lazio
AS Roma: Stekelenburg - Taddei, Juan (Bojan 77ème), Heinze, Angel - Simplicio, De Rossi, Pjanic (Marquinho 57ème) - Lamela (Lobont 9ème), Totti, Borini
Lazio: Marchetti - Scaloni, Biava, Dias, Garrido - Ledesma, Matuzalem - Gonzales, Hernanes (Diakité 87ème), Mauri (Alfaro 85ème) - Klose
SCORE: Hernanes (0-1, 9ème), Borini (1-1, 16ème), Mauri (1-2 62ème)
ARBITRE: Arbitrage de M. Bergonzi - Cartons jaunes pour Heinze, Borini, Totti, Bojan, Scaloni, Matuzalem, Biava et Mauri - Expulsion de Stekelenburg et Scaloni
ÈVÉNEMENTS: Série A - 26ème journée - Stadio Olimpico à Rome

Tout le monde connait l'importance du derby dans la vie du football romain. Battue à l'aller, la Roma doit absolument gagner, tant pour s'éviter la grogne de ses supporters que pour rattraper la Lazio, qui compte sept points d'avance  au classement du championnat.

Un début de folie

La Lazio rentre le mieux dans ce match. Matuzalem frappe de l'angle gauche de la surface mais Stekelenburg se couche bien sur le ballon (5ème). Hernanes lance Klose en profondeur qui échappe à Juan puis devance Stekelenburg qui le touche. L'arbitre siffle logiquement penalty et expulse Stekelenburg (7ème). Hernanes transforme le penalty face à Lobont, entré à la place de Lamela. Le derby est lancé (0-1, 9ème). La Roma ne semble pas abattue et prend le jeu à son compte. Borini est fauché devant la surface de la Lazio. Totti tire le coup-franc mais le mur repousse. Le ballon est récupéré par la Roma sur la droite. Taddei centre au second poteau où Juan, esseulé, reprend de volée du gauche sur la barre. Le ballon revient sur Borini qui marque malgré le retour de Biava (1-1, 16ème).

Une suite monotone

La Roma monopolise le ballon mais peine à se montrer dangereuse. La Lazio se montre rugueuse et attend son adversaire pour le prendre en compte. La partie est souvent interrompue par les fautes et la qualité du jeu s'en ressent. Seule une tête de Klose est à signaler même si Lobont n'est guère inquiété (35ème).

Le coup de poignard

La seconde mi-temps démarre sur les mêmes bases. la Roma domine stérilement et la Lazio contient sans faiblir. Heinze commet une faute inutile à trente-cinq mètres de son but. Hernanes tire le coup-franc par dessus toute la défense. Il trouve Mauri seul au second poteau qui marque en taclant le ballon (1-2, 62ème). La Roma est atteinte, moralement et physiquement. Hernanes manque d'en profiter. Il récupère une mauvaise passe de Simplicio pour filer plein axe. Il tergiverse face à Lobont et est repris in extremis (66ème). 

Dernier baroud

La rentrée de Bojan dynamise à nouveau l'attaque de la Roma mais les occasions restent rares. Sur un centre de Marquinho, Totti place une belle tête de peu à côté (84ème). Bojan échappe à Scaloni qui le fauche à l'entrée de la surface. Le défenseur est expulsé. Totti tire en force le coup-franc mais la défense parvient à se dégager (86ème).

Des saisons contrastées

La Lazio, grâce à cette victoire, récupère la troisième place. Elle compte désormais dix points d'avance sur une Roma lâchée par Naples. Les rêves de C1 des nouveaux dirigeants de la Louve devront attendre