29ème journée : Milan et Juventus au-dessus du lot

Vainqueurs respectivement de la Roma et de l'Inter, le Milan AC et la Juventus dominent plus que jamais la Série A

29ème journée : Milan et Juventus au-dessus du lot
Encore deux but pour Ibrahimovic

Une journée marquée par deux duels intéressants, l'un opposant le Milan AC à la Roma, l'autre la Juventus à l'Inter.

Milan AC - Roma : 2-1

Le Milan se voit opposer la Roma, un adversaire irrégulier mais capable de bonnes parties. Dominée par le Milan AC, la Roma pensait bien réaliser le bon coup de la journée en ouvrant le score par Osvaldo en fin de première mi-temps. Malheureusement, la seconde période l'importance d'un grand attaquant dans une équipe. Zlatan Ibrahimovic égalise d'abord par un pénalty (53ème) puis marque un second but somptueux. Il profite d'une erreur de Kjaer pour se défaire de Stekelenburg grâce à un sombrero, avant de marquer de la tête malgré le retour des deux joueurs (83ème). Le Milan AC, juste avant d'affronter le FC Barcelone en C1, poursuit sa course en tête. La Roma est sixième, à quatre points d'Udine.

Juventus - Inter : 2-0

Après avoir éliminé le Milan AC en demi-finale de la coupe, la Juventus rencontre un autre adversaire de taille, l'Inter. Certes, les hommes de Ranieri sont capables du pire comme du meilleur mais sont rarement absents des grands rendez-vous. Pendant une mi-temps, l'Inter fera jeu égal avec la Juventus, dans un match de qualité. En seconde mi-temps, la Juventus va prendre l'ascendant. Caceres ouvre le score d'une tête sur corner (57ème). Il n'y a plus qu'une équipe sur le terrain et Del Piero ajoute une ligne à sa légende en marquant le second but (71ème). La Juventus est toujours invaincue mais reste seconde à quatre points du Milan AC. L'Inter a perdu toute chance pour le podium et stagne à la huitième place.

Lazio - Cagliari : 1-0

La Lazio vient de connaître deux défaites d'affilée et son attaquant vedette, Klose, s'est blessé au cours de la semaine. Autant dire que la Lazio aborde ce match face à Cagliari avec une confiance toute relative. Cela se ressent dans le jeu, puisque les romaines peinent à être dangereux et n'inquiètent guère des sardes attentifs et bien organisés. Il faudra attendre une tête de Diakité en fin de match pour voir la Lazio prendre l'avantage. Une victoire étriquée et peu convaincante mais qui permet à la Lazio de consolider sa troisième place, certes huit points derrière la Juventus, mais surtout trois points devant Naples.

Naples - Catane : 2-2

Car Naples n'a pas su se défaire d'une équipe sicilienne dont la septième place n'est pas usurpée. La première mi-temps montre une opposition équilibrée où les deux équipes luttent au milieu du terrain pour prendre le dessus. Il faut attendre l'heure de jeu pour voir Naples ouvrir le score grâce à une frappe de Dzemaili (61ème). Cavani double le score peu après (67ème). Alors que l'on pense l'affaire pliée, Catane refait surface par Spolli qui marque de la tête sur corner (75ème). Lanzafame égalise en fin de match (85ème). Un match nul somme toute équitable qui confirme la valeur des deux équipes. Naples reste quatrième, à égalité avec Udine. Catane reste septième, deux points derrière la Roma et un point devant l'Inter.

   Cavani   

 

Palerme - Udine : 1-1

Udine confirme sa forme moyenne du moment en concédant le match nul à Palerme, bien loin de la victoire 7-0 de l'an dernier. Dans un match fermé, Palerme ouvre le score par l'inamovible Miccoli (31ème). Il faudra attendre la seconde mi-temps et une tactique plus offensive de Guidolin pour qu'Udine prenne enfin le match à son compte. Mais Palerme résiste bien et il faut un but de Torje en fin de match (84ème) pour qu'Udine sauve un point. Udine reste cinquième tandis que Palerme est dixième

Bergame - Bologne : 2-0

Ce match de milieu de tableau ne restera pas dans les annales. Guère inspirées, les deux équipes ne proposent pas grand-chose. Il faut attendre un but de Gabbiadini (50ème) pour voir Bergame prendre l'avantage. Le score sera scellé dans les arrêts de jeu par Tribocchi. Bergame, malgré sa pénalité de six points, est neuvième. Bologne est douzième.

Chievo Vérone - Sienne : 1-1

Les deux équipes ne sont pas encore sauvées mais ont de l'avance sur le premier relégables. Acerbi ouvre le score rapidement (9ème) au terme d'une partie de flipper. Après ? Rien ou presque, jusqu'à l'égalisation de Destro (51ème). Et ensuite ? Rien. Les deux équipes prennent un point. Elles ne méritaient guère mieux. Vérone est onzième, Sienne seizième.

Genoa - Fiorentina : 2-2

Les deux équipes vont offrir une première mi-temps animée aux spectateurs. Les locaux vont prendre l'avantage par Belluschi qui marque de la tête (20ème). Cette avance ne durera pas, Montolivo égalisant à la trentième minute. Le rythme faiblit en seconde période. La Fiorentina prend l'avantage sur corner, Natali marquant de la tête (70ème). Les florentins pensent tenir leur victoire mais Palacio se joue de toute la défense et du gardien pour égaliser en fin de match (89ème). Le Genoa est quatorzième, la Fiorentina quinzième.

Césène - Parme : 2-2

Parme prend l'avantage en fin de première mi-temps par Floccari (39ème) mais réalise un début de seconde mi-temps si laborieux qu'elle encaisse deux buts coup sur coup (Santana 49ème, Del Nero 52ème). Paletta remet les pendules à l'heure à la soixantième. Les deux équipes doivent se contenter d'un point qui n'arrange personne. Parme reste dix-septième, cinq points devant Lecce. Césène est toujours bon dernier, six points derrière Novare.

Novare - Lecce : 0-0

Ce duel de relégable ne profitera à personne puisque les deux équipes ont eu plus peur de perdre qu'envie de gagner. Aucune équipe ne se montrera suffisamment entreprenante pour tromper l'adversaire. Un match nul qui n'arrange personne. Lecce reste dix-huitième, Novare dix-neuvième.